DESIGN | EXPO

Memphis. Plastic Field

21 Juin - 05 Jan 2020
Vernissage le 21 Juin 2019

Intuitif, multicolore, décoratif... Le groupe Memphis (Ettore Sottsass, Marco Zanini, Michele de Lucchi...) a réveillé la scène du design à sa naissance en 1980. Le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux (Madd) lui rend hommage avec l'exposition "Memphis. Plastic Field".

La vitalité colorée et pop des années 1980 serait-elle aussi éclatante sans Memphis ? Groupe de design italien fondé en 1980, fédéré par et autour d’Ettore Sottsass, la Memphis a donné un coup de pieds dans la rigueur minimaliste du design fonctionnel. Exit l’épure façon Dieter Rams (figure clé de la marque d’électroménager Braun) ; bienvenue dans le monde bariolé du design italien selon Memphis. Les couleurs sont clinquantes et attractives, les formes ludiques et tactiles, et dans l’ensemble, les objets y revendiquent des qualités ornementales prononcées. Rupture aussi audacieuse que bigarrée, les pièces des designers de la Memphis font aujourd’hui partie des œuvres hantant, joyeusement, les salles des ventes. Au diapason de cette luxuriance (auquel il n’est pas étranger), ainsi que de la saison estivale bordelaise placée sous le signe de la « Liberté ! », le Madd lui consacre une vaste exposition : « Memphis. Plastic Field ».

« Memphis. Plastic Field » : grande exposition du groupe de design italien, au Madd

Réunissant plus de cent-soixante pièces de vingt designers différents, « Memphis. Plastic Field » ranime l’exubérance multicolore du groupe italien. Mobilier, céramiques, argenterie, ensemble de verre et tissus… Les pièces du groupe entendent dès ses débuts modifier les rapports entre design et industrie. Et c’est dans l’appartement de l’architecte et designer Ettore Sottsass (1917-2007) que Memphis naît en décembre 1980. Y sont alors réunis Martine Bedin, Aldo Cibic, Michele De Lucchi, Marco Zanini et la critique Barbara Radice. Ce noyau dur est immédiatement rejoint par Nathalie Du Pasquier et George J. Sowden. Cohérent et ouvert, Memphis prend de l’ampleur en fédérant progressivement d’autres artistes. Thomas Bley, Andrea Branzi, Michael Graves, Shiro Kuramata, Alessandro Mendini, Masanori Umeda… La Memphis se transforme en phénomène aussi magnétique qu’attractif. Sa première apparition officielle, au Salon du Meuble de Milan (Salone del Mobile), en septembre 1981, lui assure une réputation internationale.

Ettore Sottsass, Marco Zanini, Martine Bedin… Bordeaux célèbre le design ludique

Dès 1983, le Musée des Arts Décoratifs de Bordeaux présente la première exposition Memphis en France. Sous l’impulsion de sa conservatrice d’alors, Jacqueline du Pasquier, également mère de la designer Nathalie Du Pasquier. Avec ses velléités de visibilité internationale, le groupe a su, dès ses débuts, captiver toutes les attentions. Un succès que permet de saisir l’exposition « Memphis. Plastic Field » — co-curatée par Constance Rubini, directrice du Madd —, où se déploient des pièces toutes plus intuitives les unes que les autres. À l’instar des vases, lampes et étagères multicolores d’Ettore Sottsass (telle Carlton, 1981…). Des étagères élancées, aux couleurs vives, de George J. Sowden (telle D’Antibes, 1981…). Des objets-lampes de Martine Bedin (tel Super, 1981…). Ou encore du fameux fauteuil First (1983) de Michele De Lucchi. Avec plus de cent-soixante pièces, cette quasi-rétrospective Memphis sera l’occasion de retrouver quelque chose de l’enthousiasme multicolore des années 1980.