ART | EXPO

Et plus si affinités…

23 Sep - 29 Oct 2011
Vernissage le 23 Sep 2011

L’artothèque s’est prêtée au jeu des associations et des rencontres: «Et plus si affinités...» se propose de faire dialoguer les acquisitions réalisées en 2010 avec des oeuvres plus anciennes issues de sa collection. Qu’elles soient formelles ou thématiques, ces résonnances tissent des relations qui ébauchent des «histoires» à suivre....

Thomas Lafranchi, Bruno Rousselot, Thomas Lévy-Lasne, Simon Willems, Sandy Coupleau, Simon Dronet, Christophe Bouder, Sébastien Camboulive, Julien Creuzet, Valie Export, Corinne Filippi, Olivier Goulet, Hippolyte Hentgen, Christine Maigne, André Mérian, Miquel Mont, Lucien Pelen, Magdi Senadji, William Wegman, Franz West.
Et plus si affinités…

Parmi les oeuvres contemporaines exposées, celles de Thomas Lanfranchi. Ce sont d’abord ces espèces de cerfs-volants, de forme souvent géométrique, minimale, réalisés avec des matériaux pauvres: sacs plastiques –parfois sacs poubelles- assemblés avec du scotch. L’on comprend dès lors à quel étrange alliage cela invite: hybridation, si l’on préfère, de sculpture et de performance.

Marqué par sa rencontre avec Sol LeWitt, Bruno Rousselot en a retenu le souci de développer une géométrie sensible où la surface colorée joue un rôle prépondérant. Une pratique et une connaissance quasi intuitive de la couleur.

Thomas Lévy-Lasne peints des sujets banals en tentant d’en faire exister la présence. Il y a tant d’événements indicibles: la couleur d’une peau, une odeur, la densité d’un mur, l’air entre deux objets, une inquiétude, un étonnement. La peinture permet de contempler du figé frais, de près, de loin, ça ne raconte pas la même chose.

Simon Willems maîtrise le trait, joue avec les formes et travaille la matière, pour développer sa vision d’une réalité vue à travers le filtre de l’histoire et des idéologies contemporaines.

D’autres artistes dont les oeuvres contemporaines ont récemment été acquises par l’artothèque de Caen, sont présents pour cette exposition qui met en valeur es affinités, les liens, les histoires… Parmi eux, Sandy Cloupeau questionne les relations entre le biologique et le végétal.

L’oeuvre d’Yvan Le Bozec se plaît à explorer les liens parfois étroits qui unissent l’image et la lettre avec une prédilection pour le Y, initiale de son prénom dont il use de manière récurrente et qui devient sa signature.

Simon Dronet incarne l’artiste blogueur propre à sa génération, pluridisciplinaire, il explore tous les médias mis à sa disposition: du cinéma à l’informatique, en passant par le dessin et la photographie.