ART | EXPO

Esther Tielemans

10 Sep - 23 Oct 2005
Vernissage le 10 Sep 2005

Elle peint une nature déformée aux zones d’ombre imprécises et lui confère une réalité inquiétante par un traitement à la résine. Un univers paradisiaque au premier abord, mais qui préfigure aussi un futur marqué par les manipulations biologiques et l’image virtuelle.

Esther Tielemans
Esther Tielemans

Esther Tielemans peint les scènes d’un new age aussi séduisant qu’inquiétant : la représentation de la nature y apparaît gauchie de toutes les façons, tantôt convexe, tantôt concave, voire «répliquée» selon une symétrie inspirée du test de Rorschach. Il y a prolifération de formes mutantes — ces couches de résine epoxy dont l’aspect brillant et lisse tranche sur des zones d’ombre aux frontières imprécises. Elles donnent une réalité physique à la projection d’un univers apparemment paradisiaque mais dont l’aspect «vitrifié» évoque aussi un futur échafaudé à la mesure de toutes les manipulations actuelles, du domaine biologique à celui des images virtuelles.

Au cours des deux dernières années, les tableaux d’Esther Tielemans ont connu une évolution: Après avoir été inscrits dans des installations comprenant également divers objets, ils sont devenus eux-mêmes des «tableaux-objets» allant parfois jusqu’à la dimension de véritables environnements ou «panoramas» à l’échelle humaine.