ART | EXPO

Equation du temps

15 Sep - 20 Oct 2007

Détournant les outils du graphisme, Detanico/Lain s’ingénient à élaborer des grammaires picturales faisant office de systèmes linguistiques

Angela Detanico, Rafael Lain
Equation du temps

Codés, déclinés, entremêlés, les idéogrammes de Detanico/Lain incitent au déchiffrement ludique. La même tension entre le lisible et l’illisible se joue lorsqu’ils traitent des images pour les décomposer et les réduire à leur plus simple expression. Chez Detanico/Lain, l’image devient langage et le langage devient image.

L’exposition réunit des travaux autour de la notion du temps et des formes qu’il peut revêtir : un temps expérimenté de manière empirique ou, au contraire, rationalisé en une équation codée. Pour ce faire, Detanico/Lain se réapproprient plusieurs poncifs liés au temps. La décomposition numérique de la nature morte de « Or, autrement » est une nouvelle variation sur le thème de la vanité, tandis qu’on visualise l’écoulement mathématique du temps avec l’horloge. Enfin, la géographie du temps figurée par les fuseaux horaires devient motif géométrique à se réapproprier.

Comme le langage, le temps est soumis à divers permutations et découpages, générateurs de formes nouvelles dans le vocabulaire plastique des deux artistes.

Un petit journal incluant des travaux des artistes et un texte de Jacques Roubaud sera édité à l’occasion de l’exposition.
Les oeuvres d’Angela Detanico et Rafael Lain sont actuellement présentées : au Pavillon Brésilien à la Biennale de Venise jusqu’au 21 novembre au Musée Zadkine à Paris jusqu’au 14 octobre.

critique

Équation du temps