PHOTO | EXPO

Ephémères

28 Nov - 11 Jan 2014
Vernissage le 28 Nov 2013

Ce travail est né d’une rencontre, d’un échange d’idées sur ce que la photographie peut conserver d’un instant fugace. Un arrêt sur image, la préservation d’un souvenir. L’idée des bulles est venue assez vite. De nos émerveillements d’enfants lors des quelques secondes où les bulles s’envolent et éclatent.

Woda
Ephémères

«Ce travail est né d’une rencontre, d’un échange d’idées sur ce que la photographie peut conserver d’un instant fugace. Un arrêt sur image, la préservation d’un souvenir. L’idée des bulles est venue assez vite. De nos émerveillements d’enfants lors des quelques secondes où les bulles s’envolent et éclatent. Essayer de les retenir un peu en arrêtant le temps, pouvoir retrouver cette sensation.

Lors de nos longues discussions, nous avons dérivé vers ce que pouvait représenter pour les adultes que nous sommes devenus, ce souvenir. Était-ce seulement le jeu, ou la représentation du jeu pouvait-elle révéler un souvenir plus lointain et profond?

La première bulle, notre universelle première bulle, magie et beauté. Est-elle début et fin, aussi éphémère que fragile? Chacune différente et semblable. Sont-elles le renouvellement, les générations futures?

Nous avons travaillé dans des atmosphères aussi différentes que la mer, où tout naquit, la forêt, des bâtiments abandonnés ou aux architectures sublimes. Chaque fois, le lieu révéla sa magie grâce à l’éphémère.

Que voir dans nos bulles: la cellule originelle, une lumière, ou simplement cette impression de «déjà vécu»? A vous d’y retrouver ce que vous y cherchez. Laissez-vous, comme elles, guider par le vent. Ce qui a vraiment un sens, c’est la joie. A-t-on besoin de comprendre? Ce que vous voyez vous rend heureux? Tout est là.»

Vernissage
Jeudi 28 novembre 2013