ART | EXPO

Marc Desgrandchamps. Peintures récentes inédites

11 Jan - 06 Mar 2006
Vernissage le 09 Jan 2006

Corps fantomatiques dans des scènes au temps suspendu. Il sème le doute en alliant composition précise et dripping, géométrie et contours estompés. Ensemble de peintures récentes et inédites.

Le Centre Pompidou présente un ensemble de peintures récentes et inédites de Marc Desgrandchamps dans un dispositif conçu par ce dernier, permettant un choix de lectures multiples de ses œuvres. Organisé en trois parties, le parcours révèle la continuité des thèmes et des motifs de la pratique picturale de l’artiste.

En peignant des corps fantomatiques et des objets morcelés dans des scènes au temps suspendu, Marc Desgrandchamps nous renvoie l’image troublante d’un monde au bord de l’implosion. À travers des opérations successives de transformation de l’image, le travail de Marc Desgrandchamps ne cesse de questionner la spécificité du médium.
Ses œuvres puisent dans des sources à la fois picturales, photographiques, cinématographiques, littéraires et musicales auxquelles l’artiste superpose des «bribes de mémoire». Selon ses propres mots, il pratique «une peinture du doute, doute de la figure, doute de la présence, doute même de la peinture».

Jouant de l’opacité, de la transparence et de la surimpression, la composition précise et largement maîtrisée des peintures de Marc Desgrandchamps s’établit dans des couleurs sombres et intenses et des contours estompés qui produisent une atmosphère inquiétante. La fluidité de la matière, la géométrie de la composition, les «dégoulinures» concourent à donner aux êtres et aux choses une improbable matérialité. L’indétermination des plans et des formes dans l’espace constitue de fait la conséquence directe de cette manière de peindre.
Les œuvres de Marc Desgrandchamps donnent l’occasion d’une expérience visuelle en écho à l’histoire des formes. Le spectateur est ainsi invité à combler les vides et les ellipses, à reconstruire le récit qui se déroule hors champ.

Commissaire
Jean-Pierre Bordaz est conservateur au Musée national d’art moderne, service des collections contemporaines des arts plastiques

Publication
Catalogue Marc Desgrandchamps, éditions Centre Pompidou, collection Trois-cent-quinze (17 x 22 cm, 80 pages, 70 ill. noir et blanc et couleurs, bilingue français / anglais, 18 euros)
Réalisée en étroite collaboration avec l’artiste, cette publication abondamment illustrée comprend des textes de Jean-Pierre Bordaz, commissaire de l’exposition, et Catherine Millet, critique d’art.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Muriel Denet sur cette exposition.

critique

Marc Desgrandchamps