ART | EXPO

Ensba : Le Regard à l’œuvre de Jean-Baptiste Huynh

24 Oct - 14 Jan 2007
Vernissage le 23 Oct 2006

Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris, l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts présente une exposition de quarante-cinq photographies noir et blanc de Jean-Baptiste Huynh s’attachant à trois aspects fondamentaux de son œuvre : le visage, le voyage et l’ouvrage.

Communiqué de presse
Jean-Baptiste Huynh

Le Regard à l’œuvre


Pour cette première grande exposition personnelle dans une institution française depuis son exposition à la Maison Européenne de la Photographie en 2001, Jean-Baptiste Huynh présentera, dans les salles du quai Malaquais, des photographies de grand format (120 x 120 cm), pour la plupart inédites.



S’inscrivant dans le cadre du Mois de la Photo à Paris dont le thème est, cette année, «La page imprimée», cette exposition s’attache à trois aspects fondamentaux de l’œuvre de Jean-Baptiste Huynh : le visage, le voyage et l’ouvrage. Elle rassemblera des portraits, des natures mortes et des paysages issus des nombreux voyages réalisés par l’artiste, depuis une dizaine d’années, au Mali, en Inde, en Ethiopie, au Japon, au Vietnam, au Cambodge, en Egypte et en France.



Le travail de ce photographe a été reconnu à maintes reprises et a reçu de nombreux prix dont le Prix de la Fondation Hewlett Packard pour la Photographie et le Prix Moins Trente du Centre National de la Photographie en 1996, le Prix de la Villa Medicis hors les Murs et le Prix Kodak de la Critique photographique en 1997.



Soucieux de la qualité de l’image, Jean-Baptiste Huynh réalise des tirages aux sels de chlorobromure d’argent. Pour cela, il utilise un papier traditionnel, devenu rare aujourd’hui, lui permettant d’obtenir une grande finesse de l’image et une infinité de nuances entre le noir et le blanc.



Jean-Baptiste Huynh présentera également une projection vidéo numérique haute définition d’un livre virtuel grand format de 60 images, souhaitant ainsi marquer sa fidélité de longue date à l’univers des livres et de l’écrit. Par ailleurs, un livre de 150 pages (28 x 28 cm) tiré à 3.000 exemplaires sera édité par les éditions de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts. Ce sera le neuvième livre dédié au portrait de cet artiste qui considère, à juste titre, le livre comme l’expression achevée de sa vision.



Commissaire
Henry-Claude Cousseau