DESIGN | EXPO

En vie, aux frontières du design

26 Avr - 01 Sep 2013
Vernissage le 26 Avr 2013

Avec «En vie, aux frontières du design», Carole Collet —commissaire de l’exposition— propose de découvrir un nouveau genre de designers qui travaillent avec des matériaux et technologies du vivant. L’exposition soulève une véritable réflexion écologique et éthique.

Shamees Aden, Rachel Armstrong, Paolo Bombelli, Philip Beesley, David Benjamin, Will Carey, Central Saint Martins College of Arts and Design, Alex Driver, C- Lab, Natsaï Chieza, CITA, Carole Collet, Amy Congdon, EcoLogicStudio, ENSCI les Ateliers, Vincent Fournier, Peter Gal, Alexandra Daisy Ginsberg, Clive Van Heerden, Arne Hendriks, Bart Hess, Christian Kerrigan, Suzanne Lee, Tomas Libertiny, Jack Mama, Elaine Ng Yan Ling, Carlos Peralta, Sascha Pohflepp, Adam Reineck, Harm Rensink, Philip Ross, Jenny Sabin, Marin Sawa, Scanner, Andrew Stellitano, Terreform, Nancy Tilbury, Sion Ap Tomas, Troïka, Emile de Visscher
En vie, aux frontières du design

Une révolution tranquille est en cours. Un nouveau genre de designers travaille avec des matériaux et technologies du vivant pour repenser notre monde en réorchestrant notre relation à la nature.

Ils observent et s’inspirent des mécanismes de la nature pour trouver des solutions techniques innovantes. Ils imaginent faire pousser des maisons, produisent du mobilier ou des vêtements à l’aide de bactéries ou de champignons, observent la croissance des plantes pour repenser notre architecture ou créent des perles artificielles grâce à des procédés chimiques.

Ces nouveaux «plagiaires» imitent la manière d’opérer de la nature. Ou alors ils choisissent de co-designer avec la nature, en tant que «nouveaux artisans». Certains, véritables bio-hackers, collaborent avec des biologistes synthétiques pour re-programmer des organismes vivants. D’autres deviennent «agents provocateurs» et explorent l’éthique et les risques de designer à l’aide d’un organisme en vie. Tous inventent et questionnent un futur hybride où nos produits quotidiens et nos outils de fabrication seront «en vie».

Dans une scénographie immersive, l’exposition «En vie, aux frontières du design» présente les travaux de ces designers, architectes et chercheurs qui s’interrogent sur ces nouvelles relations avec la nature dans l’architecture, le design industriel, interactif ou culinaire, le mobilier, les bijoux, les textiles, la mode, la photographie.

L’exposition propose également une véritable réflexion écologique et éthique: quelles nouvelles biotechnologies peuvent mener à une production plus écologique? Quelles sont les alternatives? Jusqu’où peut-on contrôler la nature? Ce contrôle du vivant mène-t-il aux frontières du design?