DANSE | SPECTACLE

Embrace

17 Jan - 19 Jan 2012

A partir d’une action, «embrasser», Edmond Russo et Shlomi Tuizer ont choisi de travailler leur rencontre. Ce geste pluriel entraine d’autres présences en scène qui composent un arrière plan sonore au duo; entre musique et poésie les deux danseurs cherchent de nouveaux rapports à développer.

Edmond Russo, Shlomi Tuizer
Embrace

Embrace: enlacer, contenir, comprendre.
Embrace explore la relation sensible et variable de deux hommes en face à face, contraints et complices dans leur quête d’identification multiple. C’est dans le glissement des valeurs identitaires que des intentions poétiques se déploient: du récit amoureux au rapport gémellaire, du corps social au corps sensible… l’autre comme témoin et miroir, support et accompagnateur à la fois. Des renvois formels y font écho: l’unisson, la symétrie, la répétition…

Afin de créer une polarité à ces présences, deux artistes américains sont invités dans le processus de création: Christina Clark, poète, et Oren Bloedow, musicien. Ensemble ils conçoivent le tissu musical du duo. Une trame à quatre voix s’opère et questionne la juxtaposition des langages.

Alors que la dramaturgie des corps traverse des postures comme celle de l’interprète, l’homme civil, une figure énigmatique… l’identité sonore propose un contrechamps, vecteur d’impulsions physiques, narratives et séquentielles. La musique crée rupture et intermède, la voix suggère, envahit, exprime, scande, raconte…
Une réflexion sur l’existence de soi à travers l’autre.

Sand is a good place to start, sand and heat
though he left them long ago for the
cold pavement of his escape.
A sky— the blue drag of summer and
bored he might pull his sister’s braid,
chase a grasshopper on to the blistered tarmac.
He believes himself big, bigger than the sea
sweating off the eternal dream of afternoon.
His mind has no knowledge of la tour Eiffel,
Rue Belgrand, the circumference of
his lover’s yawn. Only the water flat
conquerable stretching away from his
omnipotent gaze
.
Christina Clark (Texte extrait de la pièce)

Chorégraphie et Interprétation : Edmond Russo, Shlomi Tuizer
Création musicale : Oren Bloedow
Poète : Christina Clark
Création lumière: Laurence Halloy
Mise en son : Jérôme Tuncer
Assistante à la chorégraphie: Ariane Guitton.