ART | EXPO

Elsa Tomkowiak – Hicham Berrada

20 Sep - 13 Fév 2020

L’exposition « Elsa Tomkowiak - Hicham Berrada » aux Quinconces-L’espal, Scène nationale du Mans, s’inscrit dans le cadre du programme « La route d’or » conçu en collaboration avec l’association Piacé le radieux, Bézard-Le Corbusier autour de la relation ville/campagne. Les installations d’Elsa Tomkowiak et les vidéos d’Hicham Berrada transforment les lieux et paysages, l’un par les couleurs et les formes géométriques, l’autre par les réactions chimiques.

Les Quinconces-L’espal, Scène nationale du Mans, rassemblent une installation d’Elsa Tomkowiak et des vidéos d’Hicham Berrada, des œuvres qui chacune à leur manière font résonner art et paysage. L’exposition est présentée dans le cadre du programme « La route d’or » conçu avec Piacé le Radieux-Bézard-Le Corbusier.

Une exposition du programme « La route d’or » aux Quinconces-L’espal

Les œuvres d’Elsa Tomkowiak, toujours conçues dans un dialogue avec les sites dans lesquels elles s’inscrivent, qu’ils soient bâtis ou paysagers, font ici écho au bâtiment de L’espal, à sa disposition verticale et à ses espaces circulaires qui se répartissent autour de la scène de spectacles. Alternant répétition et rupture, de grandes colonnes, rythment les coursives. Suspendues et dépourvues de base comme de chapiteau, elles flottent près du sol et ne soutiennent rien.

Les installations d’Elsa Tomkowiak redessinent les espaces

Couleurs et formes géométriques sont les éléments clefs des installations d’Elsa Tomkowiak qui s’en sert pour redessiner des espaces au sein d’architectures existantes. Les surfaces sont ici peintes à l’aide d’un balai, dans un geste énergique. A travers une palette de couleurs qui se déploie dans la continuité et une composition ordonnée, l’artiste offre une expérience qui engage le corps et stimule les sens. Les colonnes greffées à l’architecture du lieu bouleverse les repères spatiaux.

Les vidéos d’Hicham Berrada : des paysages éphémères nés de réactions chimiques

Trois vidéos issues de la série Présage d’Hicham Berrada montrent quant à elles des paysages en mutation permanente. Ces œuvres sont le fruit de performances au cours desquelles l’artiste a mélangé divers produits chimiques dans un bécher, entraînant ainsi des réactions en chaîne. Elles s’inscrivent dans une pratique nourrie d’une double formation artistique et scientifique. Hicham Berrada a recours à des protocoles scientifiques qui reproduisent au plus près des processus naturels et des conditions climatiques : ses expériences créent des paysages éphémères, faits de formes et des couleurs qui se figent ou se transforment devant la caméra, suivant une démarche comparable à celle d’un peintre.