ART | EXPO

Elliot Tupac

07 Nov - 19 Nov 2019

L’exposition consacrée à l’artiste péruvien Elliot Tupac à la galerie de l'IESA arts&culture, à Paris, présente une série de sérigraphies et un panneau mural réalisé in situ. Elle offre l’occasion de découvrir ce représentant majeur des graphismes latino-américains dont les œuvres colorées réinterprètent la typographie péruvienne populaire dans une version moderne et urbaine.

L’exposition « Elliot Tupac » à la galerie de l’IESA arts&culture, à Paris, met en lumière le travail pluridisciplinaire de cet artiste péruvien comptant parmi les plus reconnus au monde. Alors qu’Elliot Tupac est l’invité d’honneur de la Quinzaine du Pérou à Paris 2019, l’IESA arts&culture, partenaire de l’événement à travers son département Amérique latine, accueille dans sa galerie la première exposition de son œuvre à Paris.

Sérigraphies et peinture murale d’Elliot Tupac à la galerie de l’IESA arts&culture

En présentant une série de sérigraphies et un grand panneau réalisé par Elliot Tupac in situ et achevé devant le public le soir du vernissage, l’exposition rend compte de la grande diversité des techniques et des supports utilisés par Elliot Tupac qui aborde aussi bien la sérigraphie que la calligraphie, le muralisme et le lettrage. De son vrai nom Elliot Urcuhuaranga Cardenas, l’artiste né en 1978 à Lima n’a pas suivi de formation proprement artistique mais a hérité du savoir-faire de sa famille dans le domaine de l’artisanat de Huancayo. Ce parcours a nourri sa conception d’un art qui soit accessible à tous.

Elliot Tupac réinterprète la typographie péruvienne dans une version moderne

Les réalisations d’Elliot Tupac résultent de son appropriation créative de l’artisanat traditionnel dans le contexte urbain. L’artiste œuvre en effet dans la rue et use des images et des lettres pour accompagner les citoyens dans leur vie quotidienne. Ses grandes peintures murales comme ses affiches réinterprètent la typographie péruvienne populaire et s’inscrivent dans la culture urbaine « chicha », fruit de la rencontre populaire entre l’héritage andin ancien et l’ultra-modernité de la mégapole qu’est Lima.