PHOTO | EVENEMENT

Elles x Paris-Photo. Charlotte Abramow

12 Nov - 15 Nov 2020

À travers des sujets crus et des images travaillées, Charlotte Abramow universalise l'individuel, souvent même l'intime. Cette jeune femme de 28 ans porte un regard féminin sur les femmes — et revendique un point de vue genré. Elle montre, impose même, ce qui est invisibilisé, les représentations intériorisées, dans un monde de l'art masculin.

Charlotte Abramow est une photographe femme et le revendique. Femme, elle l’est dans son vécu, elle l’est dans son art, et elle l’est dans le regard des autres. Née en Belgique en 1993, elle découvre très tôt la photographie, et ne la quitte plus.

Balance ton quoi ?

Elle se révèle à 24 ans avec son projet « The Real Boobs », célébrant la diversité des seins, puis en réalisant des clips pour la chanteuse Angèle (La loi de Murphy, Je veux tes yeux, et plus récemment Balance ton quoi). En 2020, son Petit Manuel sex éducation, qui démystifie en images la sexualité et explique le consentement, est distribué à 75 000 jeunes par Netflix.

Charlotte Abramow se bat « contre les stéréotypes classiques associés aux femmes : leurs (in)capacités, leurs ambitions, leurs indépendances…» Convaincue que « l’intime est politique », elle rend visibles les constructions sociales subies ou intériorisées. À la question « Est-il légitime de parler d’un regard féminin dans la photographie ? » elle répond sans ambages : il existe un regard féminin, puisqu’on élève et qu’on considère les femmes d’une autre manière que les hommes. Ce regard féminin est même particulièrement nécessaire dans la photographie, « majoritairement créée par des hommes pour des hommes », et donc limitée.

Find Your Clitoris

Pourtant, si elle aborde le sujet des inégalités de genre, Charlotte Abramow le fait avec humour, dans des mises en scène vitaminées, souvent absurdes ou oniriques.

Dans ses clips, ses livres, comme dans les photographies exposées à la galerie Fisheye dans le cadre de l’événement « Elles x Paris photo », elle place l’humain au centre de son œuvre, avec une poésie épurée et colorée.

Dédramatisées, mais d’autant plus crues, ses images jouent entre réalité et fantasme, comme des « lampe-torches inventives braquées sur un sujet ». La série « Find Your Clitoris » de 2017, est un univers rose et chair de formes suggestives et de gros plans évocateurs, jamais explicites, où l’on devine des objets et des corps féminins, dans une « exploration visuelle du plaisir ».