PHOTO

Ecrans de danse, Trace

19 Fév - 19 Fév 2008

La danse, éphémère par essence, peut-elle laisser des traces ? Dans son travail, Mié Coquempot essaie d’échapper à la malédiction du temps qui passe. Ses recherches sont présentées ici par le film de Jérôme Andrieu. Une discussion avec la chorégraphe en personne fait suite à la projection.

Communiqué de presse
Mié Coquempot-compagnie K-622, Jérôme Andrieu

Trace

20h, Salle Weil

Les Ecrans de Danse, cycle de projection de films sur la danse contemporaine, proposent mardi 19 fevrier à 20 heures, à l’Ecole normale supérieure (45 rue d’Ulm-salle Weil) le film réalisé par Jérôme Andrieu, assistant , interprète et réalisateur, pour la chorégraphie Trace de Mié Coquempot-compagnie K-622.

Le travail de Mié Coquempot met en évidence la matérialisation du geste, entre trace et disparition, posant de ce fait l’inévitable question de la notion d’oeuvre chorégraphique.

Après la projection, un moment de discussion aura lieu entre le public et la chorégraphe. Merci de venir avec un peu d’avance, la salle Weil ayant un nombre de places limité.

Née en 1971 à Genève, Mié Coquempot a traversé plusieurs techniques de danse telles que le ballet, la moderne danse, le jazz, les claquettes, le nihon buyo et la danse contemporaine.
À 18 ans, elle part à New York à la Julliard School. Elle gagne la médaille d’’or en tant qu’interprète ainsi que le prix Nijinski à l’ International Dance Competition de Nagoya en 1993.

Après s’’être formée à plusieurs techniques de danse (1976- 1988), Mié Coquempot a mené une carrière d’’interprète auprès de la Stepping Out Jazz Dance Company (junior), Rheda Benteifour, Peter Goss, la compagnie Mi-Octobre / Serge Ricci, le CCN de Tours / Daniel Larrieu, William Forsythe, Simon Frearson, le CCN de Belfort / Odile Duboc…

En 1998, elle fonde la Compagnie K622 et produit une dizaine de créations. D’’une pièce à l’’autre elle aime créer des univers différents, parfois plastiques, parfois abstraits, et récemment, tendus vers des expressions scéniques plus théâtrales, ou encore cinématographique

Organisation et animation
Edwige Phitoussi et Fabian Goppelsroeder