PHOTO | EXPO

Drag & Drop

13 Oct - 12 Nov 2016
Vernissage le 13 Oct 2016

L’exposition « Drag & Drop » à la galerie Laure Roynette présente un ensemble d’œuvres de Nicolas Tourte. Les créations du jeune artiste français font appel à la vidéo, à la photographie et au numérique pour questionner la place de l’homme au sein de l’univers et la virtualité.

L’exposition « Drag & Drop » de Nicolas Tourte à la galerie Laure Roynette, Paris présente un ensemble d’œuvres du jeune artiste français : des installations, photographies et vidéos qui explorent la condition humaine et le monde virtuel.

Un travail visuel fondé sur la vidéo et la photographie

La pratique de la vidéo occupe une place majeure dans l’art de Nicolas Tourte, qui utilise en particulier des dispositifs de projection dans les salles ou sur des objets précis. De cette façon, les images animent des éléments originellement inanimés et les investit de scènes qui les inscrivent dans une narration décalée. L’installation vidéo Paraciel, réalisée en 2010, projette ainsi sur un parapluie ouvert posé sur le sol des images de ciel bleu parsemé de nuages. La vidéo intitulée Deux lunes dévoile un ciel noir sur lequel se détache notre satellite flanqué de son double.

Les photographies sur papier contrecollé au mur de la série Vue Stratigraphique expose des vues de paysages en gros plan ou plan large qui ont la particularité de former des superpositions : une vallée dans laquelle se chevauchent, vus d’une hauteur, les flans de collines et les strates de brumes, un petit coteau en escalier où se succèdent surfaces verticales en terre et plateaux herbeux ou encore des parois rocheuses sur lesquelles les blocs de pierre, par le biais de la retouche photographique, ont été virtuellement multipliés et s’empilent à l’infini.

Brouiller les repères entre réalité et fiction

Par le biais de moyens simples et économes, la démarche de Nicolas Tourte vise à mettre en place des dispositifs visuels qui perturbent nos repères et codes établis. Usant des outils numériques, des techniques photographiques et vidéo, ses créations prennent la forme d’installations, de sculptures, de dessins, de photomontages ou de performances qui mettent en jeu l’objet, le paysage et le corps. Chaque œuvre se nourrit du quotidien pour le transfigurer et l’intégrer dans un univers à la fois proche du nôtre et sensiblement différent.

Les images qu’offrent les constructions visuelles de Nicolas Tourte brouillent les limites entre réalité et fiction. Soumise à un subtil traitement (répétition, décalage, multiplication, association, oblitération…), la réalité est présentée sous un jour déstabilisant. Les œuvres engagent ainsi un questionnement plein d’humour et de distance sur la place de l’homme dans l’univers et sur la virtualité.

Avec le partenariat du Fresnoy studio national.