ART | EXPO

Annexes et Digressions 1 

06 Oct - 23 Déc 2018
Vernissage le 05 Oct 2018

L’exposition « Annexes et Digressions 1 » à l’Artothèque de Vitré dévoile une nouvelle installation de Dominique De Beir consacrée au catalogue d’artiste : l’artiste explore son statut, sa forme en tant qu'objet, ses contraintes et la recherche plastique qui le sous-tend.

L’exposition « Annexes et Digressions 1 » à l’Artothèque de Vitré présente une installation de Dominique De Beir qui s’intéresse à la place du catalogue d’artiste aujourd’hui.

Dominique De Beir met la matière à l’épreuve

La démarche plastique de Dominique De Beir se concentre sur l’épaisseur de la matière, qu’elle met en lumière et à l’épreuve par une pratique de marquage, de perforation, de frappe, d’incision, de frottement, de retournement, de brûlure et de découpe. Faisant l’expérience du support de sa surface à sa profondeur, elle en explore la densité, la présence physique, la densité. Dans cette perspective, Dominique De Beir fonde sa pratique sur le geste et la trace aléatoires, exercés sur des matériaux de préférence « pauvres » comme le papier, le carton et le polystyrène.

Le principe de scarification et de retournement de la matière s’inscrit chez Dominique De Beir dans différents médiums : la peinture, l’installation, mais aussi des assemblages sous forme de cahiers de planches dessinées et d’éléments récupérés. Le geste de marquage du support s’étend alors à une réflexion sur les niveaux de l’image et sur les glissements entre dessin et écriture, surface et profondeur, plein et vide, visible et invisible. Par diverses marques appliquées aux couches empilées, les cahiers s’ouvrent ensuite tel un système de dédoublement et de répétition ; les encoches démultipliées dupliquent le réel, le désarticulent et révèlent son envers.

 « Annexes et Digressions 1 » : une installation consacrée au catalogue d’artiste

L’exposition « Annexes et Digressions 1 » prend la forme d’une installation qui explore la place du livre et plus précisément du catalogue d’artiste aujourd’hui, sa forme même en tant qu’objet, ses contraintes et la recherche plastique qui le sous-tend. Dominique De Beir prolonge une monographie éditée en 2016 sur les murs et dans l’espace de la galerie de l’Artothèque. Des œuvres de différentes natures et époques témoignent de la matière et de sa transformation, ainsi que des travaux de recherche sur des éléments du livre annoté de dessins et de mots.

En le déployant sur les murs Dominique De Beir ouvre le le livre au sens propre comme au sens figuré : elle dévoile son propos mais aussi sa matière même. A la manière d’un chemin de fer éditorial, l’exposition relie des documents étalés sur les murs à des œuvres, des multiples à des créations visibles dans le catalogue. Est ainsi proposée une version augmentée, reformulée et enrichie du livre qui tisse des liens entre les œuvres, et les projets, études et maquettes qui les précèdent.

AUTRES EVENEMENTS ART