LIVRES

Doisneau. Paris-Les Halles

Le catalogue de l’exposition Doisneau. Paris-Les Halles rassemble les photographies de Doisneau et les textes de Vladimir Vasak. L’auteur replace les photos de Doisneau dans le contexte de l’époque, de la construction des Pavillons Baltard jusqu’à la reconstruction des Halles. Le lien entre Doisneau, Paris et les Halles apparaît évident, tant par la qualité esthétique des images, que leur portée historique.

Information

Présentation
Vladimir Vasak, Robert Doisneau
Doisneau. Paris-Les Halles

En 1971 commencent à Paris les travaux de destructions des Pavillons Baltard, le «ventre» de Paris, selon l’expression de Zola. Parmi les nombreux nostalgiques de ce cœur de Paris, Robert Doisneau a arpenté les rues et le quartier au moment de ces travaux, muni de son Rolleiflex. Au moment du réaménagement des Halles, commencé en 2011, l’exposition présente les photographies prises par Doisneau de l’ancien quartier et de ses habitants. Toujours dans une esthétique sobre en noir et blanc, les photographies de Doisneau montrent la classe populaire du quartier, les marchés, les étalages, les cafés… ce qui plonge le spectateur dans l’atmosphère chaleureuse et vivante de l’époque. Par son subtil maniement de la prise de vue et par les sujets de ses images, Doisneau arriverait encore à transmettre la nostalgie de cette vitalité, même à un spectateur d’aujourd’hui.

Le texte, écrit par Vladimir Vasak, se veut plutôt journalistique. L’auteur retrace l’histoire de la construction des Pavillons Baltard, puis les différents projets pour une reconstruction du quartier. Vladimir Vasak replace les photographies de Doisneau dans le contexte politique, historique et social de l’époque. Ainsi, les photographies de Doisneau ne sont pas seulement un portrait des Halles, mais elles ont aussi une portée historique, dans un Paris sans cesse en train de changer.

SOMMAIRE

— Les Halles de Paris
— Catalogue des photographies de l’exposition
— Biographie, filmographie, discographie