ART | EXPO

Do or Diy. Editions du Cneai

29 Mai - 20 Juin 2015
Vernissage le 28 Mai 2015

La Galerie Alain Gutharc présente un choix d'œuvres parmi les éditions de Cneai. Ces éditions se font en lien étroit avec les artistes et interrogent les formats, l'économie et la circulation des œuvres au-delà de leur seul statut marchand. L'ensemble de l'exposition est placé dans un environnement créé par l'artiste Stéphane Magnin.

A Constructed World, Ange Leccia, Anne Fremy, Stéphane Magnin, Cameron Jamie, Claude Rutault, Koenraad Dedobbeleer, Dorothy Iannone, Francois Curlet, Genée Leborgne, Gérard Collin Thiebaut, Herman Stein, Jef Geys, John Cornu, John Giorno, Michel Journiac, Julien Carreyn, Karl Holmqvist, Leonor Antunes, M/M, Yshomoto Nara, Paul Armand Gette, Peter Dowsbrough, Philippe Cazal, Pierre Leguillon, Sigurdur Arni Sigurdsson, Vera Molnar, Yann Sérandour
Do or Diy. Editions du Cneai

La Galerie Alain Gutharc présente un choix d’œuvres parmi les éditions de Cneai. Le centre national d’art contemporain consacré à l’édition, à l’œuvre-média et à la publication de projets d’artistes, se situe au cœur de l’île des Impressionnistes à Chatou. Il est dirigé depuis son ouverture en 1997 par Sylvie Boulanger. Cette invitation permet de célébrer l’esprit de recherche, l’engagement pour l’innovation et la prise de risques dans la réflexion sur l’art et la société qui caractérise sa directrice.

Les éditions produites par le Cneai se font en lien étroit avec les artistes et mettent en avant une interrogation sur les formats, l’économie et la circulation des œuvres au-delà de leur seul statut marchand. Le principe du multiple est depuis toujours une façon d’interroger le statut de l’œuvre unique et le système de valeur du monde l’art en favorisant une culture de l’accès et de la circulation des œuvres. Les artistes édités par le Cneai développent une réflexion spécifique autour de la pratique éditoriale envisagée en tant qu’œuvre à part entière.

L’ensemble de l’exposition est placé dans un environnement créé par l’artiste Stéphane Magnin. Passionné de science-fiction et d’architectures utopiques, il mène une réflexion sur les possibilités de l’auto-construction, de l’autonomie face à un système de division du travail, de l’économie de moyens et des ressources de l’intelligence collective.

Il expose la bibliothèque de son atelier itinérant constituée de livres, revues et catalogues sur la question du «Do It Yourself», ou comment «savoir faire soi-même les choses». Pour la consultation des ouvrages, Stéphane Magnin met en place une version artisanale, volontairement pauvre, d’un mobilier réalisé à partir de modèles reconnus de l’histoire du design. De Charlotte Perriand à Le Corbusier, en passant par Enzo Mari ou l’un des rares objets de design conçus par Constant du mouvement Cobra, ces prototypes se trouvent sur internet et sont disponibles en open source. L’ensemble constitue un campement temporaire mobile et une structure de travail expérimentale fondée sur l’échange et le système D.

AUTRES EVENEMENTS ART