PHOTO | EXPO

Disparition instinctive (d’espace)

29 Avr - 02 Juil 2016
Vernissage le 29 Avr 2016

L’exposition «Disparition instinctive (d'espace)» rassemble à a galerie AL/MA les œuvres photographiques de Maciek Stepinski. Sa série Périphériques réalisée cette année se préoccupe du chantier inachevé d’un périphérique où matière fonctionnelle et organique sont traquées comme si elles appartenaient au vivant.

Disparition instinctive (d’espace)

Maciek Stepinski

La galerie AL/MA présente les œuvres de Maciek Stepinski qui vit et travaille à Varsovie. L’exposition intitulée «Disparition instinctive (d’espace)» réunit séries de photographies et vidéos.

Périphériques est un travail photographique réalisé en 2016 qui a pour sujet un périphérique dont le chantier s’éternise autour de Varsovie et dont les issues restent inachevées. La circularité du périphérique est au diapason du sentiment d’attente obsédant que les images de Maciek Stepinski diffusent. On y voit la matière du goudron qui recouvre un tronçon du sol et stoppe net son avancée, laissant comme revenir une matière couleur sable, matière plus naturelle et en accord avec les abords terreux de ce qui se destinait aux rugissement automobiles.
L’organique reprend ses droits par endroits. Le goudron est freiné par une matière sableuse, elle-même contrariée, sur les photographies de Périphériques par la verticalité soudaine de blocs de béton. Leur usage mercantile, celui de futurs péages, surgit brutalement mais reste en suspens et apparaît décalé dans l’immobilité et le silence perceptible qui l’environne. L’objectif de Maciek Stepinski est à l’affût de la matière et de son incongruité qu’il regarde attentivement, comme il le ferait d’une matière vivante sur le point de frémir.

La route est une préoccupation qui imprègne l’œuvre du photographe depuis 2005, où déjà Maciek Stepinski interrogeait ce phénomène alors que, en résidence à Vienne, il observait la construction de l’autoroute A1 au sein d’un projet conjuguant photographies et vidéos.

La galerie AL/MA est membre du réseau Art contemporain en Languedoc-Roussillon.