ART | EVENEMENT

Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui je suis. Femme qui court.

11 Oct - 01 Déc 2007

Maria Loura Estevão propose à quelques immigrés portugais de France de raconter leur histoire autour d’un repas.

Communiqué de presse
Maria Loura Estevão
Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui je suis. Femme qui court.

L’exposition au Parvis, au fort caractère baroque, marque une nouvelle étape dans sa démarche : après une recherche sur identité et intimité, Maria s’attaque à une nouvelle expérimentation, sur les métamorphoses, les hétéronymes, l’identité et l’altérité. La cuisine, en tant qu’expérience culturelle fondamentale, est encore au coeur du propos.

Au Parvis, à Ibos et à Pau, elle continue son histoire en traitant de la question de l’immigration : comment l’individu se définit avec ce qu’il a laissé derrière soi et ce qu’il a reconstruit ailleurs? est-on le même? est-on différent? qu’est-ce qui fait l’identité, est-ce l’immigration elle-même?
Pour cela, elle part d’un traumatisme qui lui aurait fait oublier son adolescence. Elle doit reconstituer sa mémoire et entreprend donc une enquête auprès de Portugais immigrés en France nés la même année qu’elle. Elle leur rend visite, leur demande de lui raconter leur histoire et de lui préparer leur plat préféré. Elle s’appropriera donc leurs souvenirs et leurs goûts culinaires. Elle crée ainsi deux vidéos (Les alter ego ; Mange-moi) et une installation composée d’une table et de faïences dorées réalisées lors d’une résidence au Cencal (centro de formação profissional para a industria de cerãmica) à Caldas da Rainha, dans le style de Bordalo Pinheiro.

Maria Loura Estevão a refait en voiture et filmé le chemin parcouru par les immigrés entre le Portugal et la frontière française. Elle en a tiré une vidéo intitulée La femme qui court (présentée au VidéoK.01) et une nouvelle installation (à Ibos). Elle a également interrogé le retour des immigrés dans leur pays d’origine avec la réalisation de deux vidéos présentées à Ibos : Ma mère et La table de ma mère.

L’exposition au Parvis sera suivie en 2008 par une exposition personnelle au Musée de la céramique et à l’école d’art de Caldas da Rainha au Portugal.

Artiste
Maria Loura Estevão
Maria Loura Estevão est née en 1960 à Torrão do Alentejo, Portugal. Elle vit et
travaille à Paris et à Lisbonne.