ART | EXPO

Diablotins

06 Oct - 25 Nov 2007

L’exposition «Diablotins» met en lumière les développements récents de la peinture abstraite au travers d’artistes qui ont fait le choix de la légèreté, du hasard, de l’humour ou de l’insolence pour créer ruptures et surprises.

Noël Dolla, Sylvie Fanchon, Bernard Frize, Raymond Hains, Carlos Kusnir, Gilles Mahé, Pascal Pinaud, Ernest T. 
Diablotins

Avec l’exposition «Diablotins», le Frac Basse-Normandie poursuit la réflexion engagée dans sa collection sur les développements récents de la peinture abstraite.

Les artistes de l’exposition «Diablotins» font le choix de la légèreté, du hasard, de l’humour, si ce n’est de l’insolence pour créer ruptures et surprises.

Ainsi Ernest T., dans une œuvre pleine de malice et qui n’est certes pas une peinture, se gausse-t-il d’un discours sur l’art moderne. Raymond Hains pratique le prélèvement direct de fragments anonymes dans la rue -affiches, palissades, ici fragment sur tôle- au hasard de ses déambulations dans la ville. Gilles Mahé emprunte à d’autres leurs pratiques systématisées -Jacques Villeglé, affiches lacérées, Daniel Buren, rayures de 8,7 cm de large, Bertrand Lavier, objets superposés- et s’en amuse dans une œuvre qui est aussi un hommage. Noël Dolla, dans la logique du groupe Supports-Surfaces dont il fut membre, a recours à des supports inédits, vulgaires ou ingrats au regard de la tradition : tissu, torchon, gant, etc. Carlos Kusnir imagine un tableau quittant enfin le mur, espace dédié depuis toujours, pour en dresser la fragile silhouette dans l’espace. Pascal Pinaud emprunte techniques, procédés et savoir-faire à des domaines divers (laque automobile, néon, marqueterie, tricot, etc.) et affirme sa « petite entreprise » dans le logo PPP, Pascal Pinaud Peintre. Sylvie Fanchon fait apparaître dans ses toiles monochromes d’un sérieux absolu, des formes flottantes, « fantômes » d’objets non identifiables. Bernard Frize pratique chaque peinture ou série comme un nouveau jeu dont les nouvelles règles (couleurs, tracés, motifs, rythme) présideront à la réalisation du tableau.