ART | EXPO

DeWain Valentine

26 Avr - 24 Mai 2014
Vernissage le 26 Avr 2014

L’exposition présente un aperçu global de la carrière de DeWain Valentine, représentant de l’un des courants les plus importants de la création artistique à Los Angeles au milieu des années 1960, souvent appelé «Light and Space». Une production d’une grande virtuosité technique, centrée sur la perception du spectateur.

DeWain Valentine
DeWain Valentine

DeWain Valentine est un représentant de l’un des courants les plus importants de la création artistique à Los Angeles, un courant qui s’est développé au milieu des années 1960, souvent appelé «Light and Space» (en parallèle et, parfois, en opposition, au minimalisme new-yorkais).

L’œuvre de DeWain Valentine, qui s’étend sur plusieurs décennies et repose sur une diversité de techniques et de fascinants médiums à base de plastique (celui-ci n’étant traditionnellement pas utilisé dans la sculpture moderniste), a toujours incarné une esthétique unique, typique de la Californie du Sud. On en connaît surtout les grandes sculptures translucides en résine dans des formes géométriques d’apparence assez simple, mais qui néanmoins se distinguent nettement des grilles et des cubes minimalistes.

Succinctement, des artistes comme Judd et LeWitt recherchaient une perfection mécanique et avaient un penchant particulier pour la mathématique (ou la combinatoire). DeWain Valentine, à l’opposé, s’intéresse beaucoup plus à la physique qu’aux mathématiques: il souhaite donner à ses sculptures un lustre parfait, une «finition» absolument lisse (demandant des semaines et des mois d’intenses efforts physiques).

Diverses caractéristiques le lient au mouvement «Light and Space» des années 1960 et 1970: un intérêt pour la transparence, ou, plus précisément, la translucidité des volumes qu’il traite; l’utilisation de matériaux et de procédés industriels; l’accent mis sur les qualités de la couleur prismatique; un penchant pour le jeu sur la perception du spectateur et pour l’interaction de ce dernier avec l’œuvre.

D’une manière générale, le trait principal de l’art de DeWain Valentine (et de sa personnalité) est son attachement inconditionnel à une esthétique qui repose sur une joie visuelle et tactile pure, et à une célébration sensuelle et optimiste de la vie au grand air dans la Californie des années 1960. (…)

Né dans le Colorado, Valentine déménage à Los Angeles en 1965 pour donner un cours sur la technologie des plastiques à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il est aujourd’hui considéré comme l’un des pionniers de l’utilisation de plastiques et résines industriels dans la création de sculptures monumentales qui reflètent la lumière et impliquent l’espace environnant à travers leurs fascinantes surfaces translucides qui retiennent le spectateur.

L’exposition présentera de vastes sculptures colorées ainsi que des œuvres de moindres dimensions. Les œuvres sculptées de DeWain Valentine varient, allant de simples formes géométriques, comme des colonnes en forme de blocs ou des cercles pleins fabriqués en résine de polyester moulée, à des disques concaves peints à la bombe et fabriqués à partir de plastique renforcé à la fibre de verre. Quels que soient leurs formats ou leurs couleurs, ces œuvres aux surfaces lisses et translucides explorent la capacité de la matière à porter et à réfléchir la lumière. Valentine s’intéresse à la transparence et à la diffraction de la lumière, dont les effets de fragmentation prismatique deviennent évidents pour le spectateur sous l’impact d’une lumière fluctuante.

Les visiteurs de l’exposition pourront également voir quelques exemples des dernières peintures de DeWain Valentine. Bien qu’elles évoquent un langage minimaliste empreint de sensualité, elles sont néanmoins, elles aussi illusionnistes dans la manière dont elles suggèrent une surface atmosphérique peinte et une ligne d’horizon rougeoyante, élaborées à partir de résine polymère acrylique.

Le penchant de DeWain Valentine pour jouer avec de nouveaux matériaux synthétiques, lui permet de décliner une vaste gamme de phénomènes visuels et optiques, et de modifier ainsi, à son gré, la perception du spectateur. Cette série de gestes créatifs, et d’intérêts poétiques placent l’œuvre de DeWain Valentine au sein d’une longue tradition d’artistes qui explorent les qualités intangibles de l’atmosphère et de la lumière, à la croisée de la technique, de la science et de l’art.

Joachim Pissarro