ART | EXPO

Dessins

22 Mai - 19 Juil 2013
Vernissage le 21 Mai 2013

Philippe Cognée est essentiellement connu pour ses peintures à l’encaustique dont le fondu très particulier, obtenu au fer à repasser, constitue une véritable marque de fabrique. L’œuvre peinte de Philippe Cognée est en fait beaucoup plus riche et complexe que ce que cette image simplifiée pourrait laisser supposer.

Philippe Cognée
Dessins

Apparu sur la scène artistique au milieu des années 1980, Philippe Cognée est essentiellement connu pour ses peintures à l’encaustique dont le fondu très particulier, obtenu au fer à repasser, constitue une véritable marque de fabrique. L’œuvre peinte de Philippe Cognée est en fait beaucoup plus riche et complexe que ce que cette image simplifiée pourrait laisser supposer. Elle a fait l’objet, au cours des quinze dernières années, de nombreuses expositions, en France et à l’étranger, et de multiples publications, chacune abordant un pan ou une étape de son élaboration. L’importante exposition rétrospective que vient de lui consacrer le musée de Grenoble et la présentation, en février dernier, de ses peintures récentes à la galerie Daniel Templon à Paris, témoignent de la puissance et de la diversité de sa production picturale.

Parallèlement, Philippe Cognée a élaboré une œuvre graphique constituée de dessins, d’aquarelles et d’estampes. En dépit de l’importance qu’il lui accorde, car pour lui, «le dessin n’est pas préparatoire à la peinture», cette œuvre sur papier n’a été que très peu montrée.

L’exposition présentée au Cabinet des dessins Jean Bonna aborde spécifiquement ce volet de l’œuvre de Philippe Cognée, en proposant une sélection de dessins réalisés depuis 1996.

L’exposition présente des œuvres qui appartiennent à plusieurs séries thématiques et illustrent la diversité des matériaux et des techniques employés. Le propos de l’exposition est d’interroger les liens existants entre les productions picturales et graphiques de Philippe Cognée et d’inviter à une réévaluation de l’importance de celle-ci en montrant la façon dont le dessin constitue pour lui un territoire complémentaire à celui de la peinture, dans lequel il trouve à exprimer pleinement son énergie créative et sa soif d’expérimentations.

Commissaire de l’exposition: Emmanuelle Brugerolles