PHOTO

Design en mutation

Pg_StudioFotokino16DavidPoullard05b
@22 Avr 2009

La Fondation EDF accueille un parcours exemplaire des pistes engagées par le design, une stratégie de l’innovation sociétale, mise en scène par Michel Bouisson commissaire de l’exposition.

L’exposition interroge le statut du designer, un agitateur qui repense les évidences des attitudes et propose de nouvelles voies. Déjà exposée à Montréal, cette prospection, cette réflexion programmatique invite le consommateur passif à se projeter dans des territoires qu’il n’avait pas envisagés et qui touchent de très près son cadre de vie.

Le jeune designer François Brument réinvente le rapport aux objets, comme un cheveu dans un médaillon, il leur confère un caractère singulier, unique. Un objet sensible dont le processus de conception est lié à la voix, le souffle, un écho de l’âme… Les vibrations modulent une phrase, qui est analysée et encodée grâce à la technologie numérique et restituée grâce au procédé de frittage de poudre polyamide en 3D en un objet incarné et sensible. Génial artisan d’une discipline numérique, François Brument n’en est pas à son premier coup : il avait, dans le cadre d’un appel permanent, exercé son talent sur une chaise variable. Il aime exploiter les technologies numériques comme outil paradoxal de réalisation d’un objet artisanal, chef d’œuvre unique, prothèse de l’être.

Matali Crasset poursuit son champ d’investigation sur les rituels domestiques. Elle crée la connexion entre les êtres, à travers des objets conducteurs. Dans l’exposition elle reconsidère le moment du repas et l’investit d’une mission de communication et de partage. Elle recompose l’espace et invente une table ni tout à fait table ni tout à fait laboratoire où se joue la scène du repas avec des acteurs et des spectateurs, le scénario de Matali est de rendre interactif la préparation des mets et de partager le jeu des compositions culinaires grâce à un dispositif lumineux, qui varie en fonction des contenus faisant de la cuisine un art à part entière.

Olivier Gassies puise l’eau à la source, grâce à des objets transitionnels, il cueille la rosée du matin. L’eau, l’air, la lumière, le bruit sont des éléments analysés dans leur composition et corrigés pour palier à leurs probables carences grâce à une réflexion scientifique menée par le designer Mathieu Lehanneur, carte blanche du VIA en 2006. Pour donner la conscience de la présence de ces éléments intangibles, il invente des objets scénarisés, votifs qui questionnent la qualité de notre environnement. Le projet Bel Air mené en collaboration scientifique avec Le Laboratoire de David Edwards et produit par eux, débouche sur une commercialisation dans le circuit des magasin Natures et Découvertes, une démocratisation de l’innovation.

Avec Jean-Louis Frechin, l’innovation porte sur l’Invention d’une ambiance domestique intelligente, grâce à des objets communiquant calmes. Il fait disparaitre l’ordinateur et métisse les objets usuels avec les NTIC (Nouvelles technologies de l’information et la communication), il élabore un programme qui fait parler et agir les étagères, il anime le papier peint et responsabilise l’usager sur le choix de la lumière dans une interactivité manuelle. Les objets agissent avec un rôle d’interfaces pour une meilleure communication et un partage de l’information.

D’autres projets font la démonstration que le designer est le synthétiseur d’une révolution possible dans la société. Dans le domaine de l’énergie en inventant de bonnes pratiques proposées par la cellule R&D de EDF, dans une maîtrise de l’économie de production et une veille sur les nouveaux matériaux avec François Azambourg ou dans la définition du geste et son implication dans le petit électro-ménager du bureau Delo Lindo (Alain Matras et Fabien Cagani).

Les perspectives sont prometteuses, « Design en mutation » suggère le rêve possible d’un monde meilleur.

François Azambourg
— Chaise Very Nice.
François Brument
— Vase #44.
Matali Crasset
Another Logic of Eating Ritual.
Delo Lindo
— seau, série Les Contenants.
Cellule design EDF, R&D
Puzzle E, module nature.
Jean-Louis Fréchin
Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D lumineuse 3.
Jean-Marie Massaud
— Vaisseau de croisière Maned Cloud.