DESIGN | EXPO

Design: carte blanche à John M. Armleder

15 Nov - 25 Jan 2009
Vernissage le 15 Nov 2008

Pour la Biennale du Design de Saint-Etienne, John M. Armleder conçoit une exposition à partir de la collection de design du Musée d’art moderne.

John Armleder
Design: Carte blanche à John M. Armleder

Depuis le début des années 1990, le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole mène une politique d’acquisition active de pièces de design et possède aujourd’hui une des plus importantes collections de France (1200 pièces). Elle s’étend à tous les champs d’application du design, de la brosse à dents de Philippe Stark à l’objet architectural, telle la Bulle six coques de Jean Benjamin Maneval. Elle démarre à la fin du XIXe siècle avec les chaises Thonet et s’enrichit constamment de pièces historiques et contemporaines. Elle fait l’objet de présentations thématiques régulières dans les salles du Musée et de prêts en France et à l’étranger.

Pour la Biennale du Design, le Musée d’Art Moderne a invité l’artiste suisse John M. Armleder à réaliser une sélection de quelques objets emblématiques dans la collection de design et lui a délégué la conception de l’exposition.

John M. Armleder, né à Genève en 1948, proche du mouvement « Fluxus », fonde en 1969 le groupe Ecart et l’espace alternatif du même nom, considéré comme l’un des lieux phares de la création européennes des années 1970. Depuis 40 ans, son travail protéiforme explore des voies et des médiums multiples dont l’ironie, le hasard, l’accident et le détachement constituent la colonne vertébrale. Les notions de décor et d’objets servent de lignes directrices à ses créations. Il joue souvent des retournements de sens. Ainsi, lors de sa rétrospective au Mamco à Genève en 2007, les peintures sont devenues des tapisseries, les tables des sculptures. Pendant l’été 2008, invité à faire une exposition au Centre culturel suisse à Paris, il délègue la réalisation de ce projet au décorateur Jacques Garcia qui conçoit pour l’espace un appartement néo-bourgeois.