DANSE | CONFERENCE

Des pratiques autres: Alain Buffard (conférence)

06 Oct - 06 Oct 2010
Vernissage le 06 Oct 2010

C’est le chorégraphe Alain Buffard, dont la dernière création est présentée en octobre au Centre Pompidou, qui inaugure la saison 2010-11 des «Pratiques autres». En collaboration avec le Festival d’automne.

Communiqué de presse
Alain Buffard
Des pratiques autres: Alain Buffard

Horaire: 15h
Lieu: Amphi de morphologie

Les emblèmes de l’asservissement, contraint ou consenti, hantent les créations d’Alain Buffard depuis Good Boy (1998), un solo culte aux frontières de l’activisme politique, qui s’affiliait au courant américain de la performeuse Anna Halprin.

Ainsi, dans ses pièces chorégraphiques, stars transgenres, silhouettes emperruquées et autres figures minoritaires errent sur des plateaux blancs lumineux, pour des actions éparses et grotesques.

Alain Buffard (biographie)
Il commence la danse en 1978 avec Alwin Nikolais au Centre national de danse contemporaine d’Angers. Il devient l’interprète de Brigitte Farges et Daniel Larrieu pour de nombreuses créations, il danse avec Régine Chopinot, Philippe Découflé, parmi d’autres. Il chorégraphie deux pièces avec Marie-Christine Georghiu accompagnées par les Rita Mitsouko.

Tout en continuant son parcours d’interprète, il devient assistant à la Galerie Anne de Villepoix pour les expositions de R. Zaugg, Fischli and Weiss, V. Acconci, Ch. Burden, etc. À la même époque, il est correspondant pour deux quotidiens norvégiens pour lesquels il couvre l’actualité des arts visuels en France.

En 1996, il fait deux rencontres déterminantes, Yvonne Rainer lors de la réactualisation de sa pièce Continuous Project – Altered Daily par le Quatuor Albrecht Knust et Anna Halprin avec qui il travaille en tant que lauréat de la « Villa Médicis hors les murs ».

En 1988, Alain Buffard chorégraphie un premier solo Bleu nuit, puis Les Maîtres Chanteurs de Wagner mise en scène Claude Régy au Théâtre du Châtelet en 1989 ; une séquence de long métrage Disparus de Gilles Bourdos présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes 98. En janvier 1998, il présente Good Boy son deuxième solo au festival Les Inaccoutumés à la Ménagerie de verre à Paris ; il fabrique deux trios lNtime / EXtime et More et encore (avec Alain Buffard, Matthieu Doze, Anne Laurent et Rachid Ouramdane) présentés au festival le Chorégraphique à Tours, en juin 1999.

En janvier 2001, en résidence à l’espace Pier Paolo Pasolini à Valenciennes, il présente Dispositifs 3.1 (avec Alain Buffard, Anne Laurent, Laurence Louppe et Claudia Triozzi). En avril 2001, il créé Good for… à partir des matériaux de Good Boy, un dispositif in situ pour le Centre d’art contemporain du Crestet (avec Alain Buffard, Matthieu Doze, Rachid Ouramdane et Christian Rizzo) ensuite présenté au Consortium de Dijon. En 2002, il co-réalise Dé-marche avec l’artiste visuel Jan Kopp à la Villa Gillet à Lyon avec (Alain Buffard, Jan Kopp et Laurence Louppe). Il présente en 2003 Wall Dancin’ / Wall Fuckin’ à la Rochelle (avec Alain Buffard et Régine Chopinot). Il élabore une troisième version de Good Boy pour 20 danseurs-chorégraphes qui s’intitule Mauvais genre. Il a présenté Les Inconsolés (avec Alain Buffard, Matthieu Doze et Christophe Ives) aux Subsistances à Lyon en 2005 et au Centre Pompidou.

En 2007 il crée (Not) a Love Song (avec Miguel Gutierrez, Vera Mantero, Claudia Triozzi et Vincent Ségal). En 2008, il réalise EAT, une installation vidéo avec Sebastien Meunier et présente sa nouvelle création: Self and Others à la Ménagerie de Verre  (avec Cécilia Bengolea, Fançois Chaignaud, Matthieu Doze et Hanna Hedman).

Il a réalisé un film vidéo Des faits et gestes défaits pour la Villa Gillet à Lyon en décembre 2001. Il a également réalisé un film avec et autour de Anna Halprin à San Francisco, My Lunch with Anna (2004).

Il a été co-commissaire avec Larys Frogier de l’exposition «Campy, Vampy, Tacky» au centre d’art contemporain La Criée à Rennes en mars-avril 2002. Il a présenté sa première exposition Umstellung/Umwandlung à Tanzquartier (Vienne) en avril 2005 commanditée par Siemens Arts program.

Il collabore avec des plasticiens (Jean-Baptiste Bruant, Marc Domage, Laurent Goldring, Jan Kopp, Frédéric Lormeau…), et propose régulièrement des ateliers dans des écoles d’art (Bordeaux, Valenciennes, Cergy, Mulhouse, Genève…).