ART | EXPO

Des bébés qui auraient tout compris

13 Jan - 29 Jan 2011
Vernissage le 13 Jan 2011

Cette série de multiples en résine que présente Laure Coupey porte une réflexion sur l'atavisme des origines, l'altérité, la pesanteur et la grâce.

Communiqué de presse
Laure Coupey
Des bébés qui auraient tout compris

Ces bébés sont vieux. Ascétiques mais tellement sensuels. Ils portent en eux une dualité, convoquant deux absolus le blanc et le noir pour aboutir à une synthèse: un blanc dominant, un blanc d’initié.

Sur cette peau blanche s’inscrivent les strates d’un temps passé, une humilité, une douceur. Par leur équilibre précaire, ces «petits objets votifs irrévérencieux» questionnent un monde qui ne fait plus sens, ou la beauté est devenue une insulte.

L’apparence, l’apparaître, tout est là… dans ce monde mais pas pour ces bébés. Ils ont compris qu’il est vain de s’agiter. Observer le monde, s’adapter ou pas.

Cette série de multiples en résine porte une réflexion sur l’atavisme des origines, l’altérité, la pesanteur et la grâce. Une bande son scande la marche de ces «bébés» vers une terre inconnue et interrogent nos évidences. Mais quelles évidences?

S’ils devaient parler ces bébés, ils reprendraient peut-être cette parole de Marcel Duchamp: «J’espère que cette médiocrité, conditionnée par trop de facteurs étrangers à l’art amènera une révolution d’ordre ascétique cette fois, dont le grand public ne sera même pas conscient et que seuls quelques initiés développeront en marge d’un monde aveuglé par le feu d’artifice économique».

«L’artiste de demain se réfugiera dans la clandestinité».

Retrouvez le site officiel de Laure Coupey sur la page Paris-Art de Laure Coupey

Vernissage
Jeudi 13 janvier 2011. 18h.

Goûter apéritif
Samedi 22 janvier 2011. 16h.


Film 11 03 09 envoyé par Laure Coupey.