PHOTO | CRITIQUE

De ma fenêtre, des artistes et leurs territoires

PCaroline Pillet
@12 Jan 2008

Vingt et un artistes venus de Pologne, de République tchèque, de Croatie, etc., regardent par leurs fenêtres. Et sous leurs yeux défilent un monde, une vie, des gens, des situations et une société que peut-être seul l’art a la capacité de nous faire regarder.

Art is Power

Ainsi pourrait-on résumer l’exposition présentée à l’École des beaux-arts. Cette formule est le titre d’une vidéo de Jósef Robakowski qui présente des soldats en parade sur fond de musique rock très rythmée. Distance ironique, création d’absurde. Art is Power, donc, car l’art permet ce décalage critique nécessaire à toute investigation du réel.

Travailler la réalité au corps, en rendre les aspérités, les non-sens, les absurdités, le ridicule, la beauté aussi parfois, tel semble être le but que se sont fixés les vingt et un artistes présents dans cette exposition. Venus de Pologne, de République tchèque, de Croatie, etc., ces artistes, comme le titre de l’exposition le suggère, regardent par leurs fenêtres. Et sous leurs yeux défilent un monde, une vie, des gens, des situations et une société que peut-être seul l’art a la capacité de nous faire regarder.

Paradoxe ? Sans doute, car ce monde que nous voyons, nous aussi, le regardons-nous vraiment ? L’artiste, du haut de sa fenêtre, n’est plus un solitaire génial, un poète incompris, l’artiste est aujourd’hui devenu un lieu à lui seul, un territoire nomade qui participe au monde pour mieux en déchiffrer les problèmes.

Jiri Kovanda, artiste tchèque, en est un exemple. Pendant les années 1970, à Prague, il fait des actions discrètes dans la rue, actions qui ne se différencient quasiment pas de celles que nous pouvons faire nous-mêmes tous les jours. Par exemple, il décide de marcher dans la rue en frôlant tous les passants, de quitter une place en courant, de regarder le soleil jusqu’à en pleurer, etc. Ces actions simples, proches des théories de Alan Kaprow sur le happening — théories rassemblées dans son livre L’Art et la vie confondus — créent un espace particulier que d’aucuns ne verront pas.
Mais si discrètes soient-elles, elles perturbent imperceptiblement la rue et notre vision quotidienne qui devient regard.

Autre regard, autre territoire, celui de Zbigniew Libera avec ses Photoalbums. Cette œuvre est une série de simples albums de photos que l’on peut trouver dans toutes les familles. Cependant, à la place des traditionnelles photos de vacances ce sont des photos de magazines, de journaux que l’on peut regarder sans qu’aucune ne se distingue plus d’une autre.
C’est cette profusion de signes, de messages, de tranches de monde devenues malheureusement habituelles — les guerres, un roi qui se marie, un président en visite, de la pub pour des aspirateurs, etc. — que l’artiste nous met sans violence devant les yeux.

Chacun des artistes présents aborde le thème du rapport à la réalité que cela soit par la parodie, par la contestation provisoire ou par une conceptualisation minutieuse de son absurdité inhérente.
Igor Krenz, artiste polonais dont un grand nombre d’œuvres sont présentées, est sans aucun doute celui qui, dans cette exposition, a poussé l’absurdité le plus loin, sans jamais, pour autant, perdre la réalité.
Il filme de petites séquences, mises en scène dans son atelier avec quelques objets très rudimentaires. Ces saynètes sont assez courtes et simples a priori, comme par exemple Only the Left Side of the Screen Exists qui présente une bouteille suspendue à un fil. L’artiste prend la bouteille dans sa main, se place à notre droite avec elle, puis lâche la bouteille qui va s’écraser sur l’écran de gauche.
Cette œuvre, qui a l’apparence d’une farce, est bien plus profonde. On peut y trouver une réflexion sur l’art, et plus particulièrement sur la vidéo et l’illusion qu’elle peut véhiculer. Cette portion de réalité que l’on voit, cache une « mise en boîte » particulière et choisie de l’artiste ou du réalisateur. Le hors champ, qui échappe au spectateur, est ce qui détermine des choix subjectifs, artistiques ou bien politiques.
Ainsi, Igor Krenz travaille sur le rôle de l’artiste dont le territoire n’est pas neutre, pas seulement artistique mais souvent aussi politique, quelle que soit la forme que prenne son travail.

Au-delà de l’œuvre elle-même, le milieu de l’art aussi est politisé. Les galeries, les ministères, les subventions publiques et aujourd’hui bientôt les mécènes opèrent des choix qui tendent à définir une autorité, voire — même si le mot gêne par ses connotations totalitaires — un « art officiel ».
Cela Mladen Stilinovic l’a bien compris, qui nous accueille dans l’exposition avec ce texte mural immense affirmant « An artist who cannot speak english is no artist », tandis que la vidéo Portrait With a Curator du groupe Azarro traite avec humour des mécanismes du milieu de l’art.
Dans cette vidéo, les quatre artistes du groupe se filment dans des galeries au moment où passent ceux qui façonnent le paysage artistique : critiques, galeristes, conservateurs, etc. La vidéo s’arrête alors et un trait blanc rajouté au montage circonscrit la personne capturée et donne son nom.

Si l’artiste d’aujourd’hui doit être un bon produit rentable, un territoire plus poétique est encore disponible. C’est là que nous convie Krzysztof Wodiczko avec son Véhicule, un plateau à roulettes qui s’actionne lorsque l’on marche dessus d’avant en arrière.
Le véhicule étant « réservé à l’usage exclusif de l’artiste », celui-ci garde un espace personnel : espace poétique et matériel, symbolique et concret, physique et métaphysique — lieu nomade devenant la métaphore d’un art dont le territoire n’est pas circonscrit, mais ouvert, infini et complexe comme le réel.

Pawel Althamer
Double Ganger, 2002. Performance.

Azorro
Proposal, 2002. Vidéo sur DVD. 1’45.
Portrait With a Curator, 2002. Vidéo sur DVD. 7’37.

Aleksandar Battista Ilic
Weekend Art: Hallelujah the Hill, 1995-2004. 162 diapositives.

Cezary Bodzianowski
Aujourd’hui regardons l’art sans pantoufles. Bandeau extérieur présenté sur la façade. env. 900 x 120 cm.

Michal Budny
Light, 2004. Installation avec 3 éléments en carton. 92 x 43 x 138 cm, 110 x 54 x 109 cm, 124 x 78 x 47 cm.

Rafal Bujnowski
Visa Project, 2004. Installation comprenant une peinture, une photo couleur sur papier, un texte imprimé de demande de visa complété à la main et une vidéo sur DVD. 35 x 35 cm (peinture), 21 x 30 cm (chaque photo). 47’.

Josef Dabernig
Wars, 2001. Film 16mm noir et blanc transféré sur DVD. 10’.
Wisla, 1996. Film 16mm noir et blanc transféré sur DVD. 8’.

Oskar Dawicki
Armageddon, 2004. 5 photos. 60 x 70 cm (chaque).
‘…’ Sans titre, 2004. Vidéo sur DVD. 3’.

Edward Dwurnik
Sokolow Podlaski, 1967. Peinture à l’huile sur toile. 123 x 263 cm.
Dwa Koty (Two Cats), 1969. Peinture à l’huile sur toile. 140 x 198 cm.
Antabus, 1972. Peinture à l’huile sur toile. 146 x 114 cm.
Darmowa Zupa (Soup for Free), 1972. Peinture à l’huile sur toile. 114 x 146 cm.
Miasto Dostaje Medal (City Recieves a Medal), 1974. Peinture à l’huile sur toile. 146 x 114 cm.
Kleska Urodzaju (Harvest Calamity), 1975. Peinture à l’huile sur toile. 261 x 450 cm.

Julius Koller
U.F.O.-naut J.K (U.F.O), 1970. Photo noir et blanc sur papier. 24,8 x 18,8 cm.
Ping-Pong Monument (U.F.O.), Project, 1971. Collage et photog noir et blanc sur papier. 29,7 x 21 cm.
Unidentified Fantastic Originality (U.F.O.), Post-Communication, 1975. Dessin sur carte en papier. 11 x 16 cm.
Unnoted Factografical Orbis (U.F.O.), Post-Communication, 1975. Dessin sur carte de papier. 11 x 16 cm.
Universal Futurological Question Mark (U.F.O), 1978. Photo noir et blanc sur papier. 49 x 49 cm.
U.F.O.-naut J.K (U.F.O), 1979. Photo couleur sur papier. 12,7 x 14 cm.
Universal Fictional Orientation a-c (U.F.O.), 1979. 3 photos noir et blanc sur papier. 27,4 x 13,9 cm.
Monologic – Jojo 1-2 (U.F.O.), 1982. 2 photos noir et blanc sur papier. 39 x 59 cm (chaque).
Temporary Cultural Situation (U.F.O.), 1987. Photo noir et blanc sur papier. 47 x 47 cm.
Mass Communication Cultural Situation 1-4 (U.F.O), 1987. 4 photos noir et blanc sur papier. 30 x 30 cm.
Demonstartive Cultural Situation 1,2 (U.F.O), 1989. 2 photos noir et blanc sur papier. 30 x 40 cm.
U.F.O.-naut J.K (U.F.O), 1995. Photo couleur sur papier. 10 x 8,5 cm.

Jiri Kovanda
November 19th, Prague, 1976. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
Theatre, November, Prague, I Behave Exactly According to the Written Script. My Gestures and Movements are Chosen so that no one of the Passers-by Can Guess he is Watching a Performance, 1976. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
November 18th, Prague, I am Waiting for Someone to Phone me, 1976. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
May 19th, Prague, I am Carrying the Water of the River in my Hands Several Meters Down-Stream, 1977. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
Contact, September 3rd, Prague, Going down the Street I Am Bumping into Passers-by, 1977. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
September 3rd, Prague, On the Escalator… Turned back I am Gazing into the Eyes of the Person Standing behind me, 1977. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
An attempt at meeting a Girl, October 19th, Prague, I Invited my Friends to be Present at my Attempt to Meet a Girl, 1977. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
January 23rd, Prague, I Had a Date with Several of my Friends… We Were Standing in the Square Talking… Suddenly, I Started to Run… I Was Running over the Square and got Lost in one of the Streets, 1978. Photo noir et blanc, texte sur papier. 29 x 21 cm.
Salty Corner, Sweet Arc, winter, Prague1981. Photo noir et blanc sur papier. 29 x 21 cm.
Crampled Paper, winter, Prague, 1982. Photo noir et blanc sur papier. 29 x 21 cm.

Igor Krenz
Fire is Better than Scissors, 1990. Vidéo sur moniteur. 37’.
A Clockwork Chicken Dies from a Balloon Burst, 1990. Vidéo sur moniteur. 1’43.
Stone and Can, 1998. Vidéo sur moniteur. 10’22.
Disappearance of the Matchbox, 2001. Vidéo sur moniteur. 6’30.
Only the Left Side of the Screen Exists, 2002. Vidéo sur moniteur. 5’.
4 cm., 8 cm., 9 cm., Diam. 5, Diam. 6, 2003. Vidéo sur moniteur. 1’9.
Disappearance of the Ball in Parallel Space, 1999. Vidéo projection image fixe en boucle.

Robert Kusmirowski
8 heures du matin, le 12 novembre 2004 Lodz – la ville où je suis né et d’où je commence à marcher pendant 30 jours jusqu’à Paris en passant par: Sieradz, Legnica, Zgorzelec/Gorlitz, Dresden, Erfurt, Frankfurt am Main, Trier, Luxembourg, Stenay, Vouziers, Château-Thierry et Reims. Distance: env. 1500 km, 2004. Performance
‘Un mois avant…’, Lodz, 2004. Tirage Lambda sur papier. Env. 190 x 100 cm.
‘Un mois après…’, Paris, 2004. Tirage Lambda sur papier. Env. 190 x 100 cm.

Pawel Kwiek
Breath – Channel of Information, 1978. Photos noir et blanc sur papier (Combinaison d’une cellule photoélectrique et du mouvement de la cage thoracique). 29,7 x 42 cm.
Sans titre, 1972-1975. Photo noir et blanc sur papier. 29,7 x 42 cm.
Zapis (Record), 1975. Photo noir et blanc sur papier et texte (Enregistrement photographique de l’action suivante :J’illumine avec un flash ce qui est devant moi, puis je fais un pas de côté et j’illumine avec un second flash ce qui est derrière moi). 29,7 x 42 cm.
I Mark the Point then I Walk to the Next One, 1975. Photo noir et blanc sur papier avec texte. 29,7 x 42 cm.
Spiral of light, 1976. Photo noir et blanc sur papier. 29,7 x 42 cm.

Zbigniew Libera
— Photo-Album, 2004. Série de 15 albums photos. 15 x 25 x 5 cm (chaque).

Marcin Maciejowski
Bei Uns zu Hause herrscht Frieden, 2001. Peinture à l’huile sur toile. 120 x 130 cm.
Borders of Stupidity, 2001. Peinture à l’huile sur toile. 112 x 120,5 cm.
Garage, 2001. Peinture à l’huile sur toile. 45 x 50 cm.
Concrete, People, Green, Water, 2001. Peinture à l’huile sur toile. 45 x 45 cm.

Jozef Robakowski
From my Window, 1978-2000. Vidéo projection sur DVD. 20’.
Art is Power, 1984-1985. Vidéo sur moniteur DVD. 9’.
The Market, 1970. Film 16 mm. 5’.
Cars, Cars, 1985. Vidéo sur moniteur. 2’ 30.
I Was a Boy in NY, 1989. Vidéo sur moniteur. 5’.
My Videomasochisms, 1989. Vidéo projection. 4’.

Zbigniew Rogalski
Sans titre, 2003. Peinture à l’huile sur toile. 73 x 73 cm.
Sans titre, 2003. Peinture à l’huile sur toile. 73 x 73 cm.
Sans titre, 2003. Peinture à l’huile sur toile. 73 x 73 cm.
Euro, 2003. Peinture à l’huile sur toile. 150 x 200 cm.
Ocean Feeling, 2004. Peinture à l’huile sur toile. 130 x 180 cm.

Wilhem Sasnal
Sans titre (Sonic Youth), 2000. Ensemble de 10 peintures à l’huile sur toile. 32 x 32 cm (chaque).
Sonic Youth. LP, 1990. Pochette disque 33 tours dessinée par Raymond Pettbon. 31 x 31 cm.


Mladen Stilinovic
The Praise of Laziness, 1993. Texte imprimé sur papier. 27,9 x 21 cm.
An Artist who Cannot Speak English is no Artist, 1994. Texte mural peint. Dimensions variables.

Krzysztof Wodiczko
Véhicule, 1973. Sculpture en bois, métal, 4 roues de vélo. 452 x 82 x 70 cm.
Véhicule, 1973-2004. Photo noir et blanc sur papier. 67,5 x 55 cm.
Véhicule, 1973-2004. Photo noir et blanc sur papier. 67,5 x 55 cm.
Véhicule, 1973-2004. Photo noir et blanc sur papier. 67,5 x 55 cm.
Véhicule, 1973-2004. Photo noir et blanc sur papier. 67,5 x 55 cm.