ART | RENCONTRE

De l’anarchie comme battements d’ailes, une histoire de la parole errante

21 Mai - 22 Mai 2016
Vernissage le 21 Mai 2016

Les cinémas du Centre Pompidou accueillent Armand Gatti, auteur, Hélène Châtelain, réalisatrice, Stéphane Gatti, réalisateur et Jean-Jacques Hocquard producteurs pour une série de lectures, projections, rencontres et débats qui se dérouleront sur deux jours le 21 et 22 mai 2016 autours du thème «De l’anarchie comme battements d’ailes, une histoire de la parole errante».

Armand Gatti
De l’anarchie comme battements d’ailes, une histoire de la parole errante

Armand Gatti, auteur, Hélène Châtelain, réalisatrice, Stéphane Gatti, réalisateur et Jean-Jacques Hocquard, producteur, travaillent ensemble depuis plus de 45 ans. En 1986, ils créent La Parole errante à Montreuil, afin d’associer dans une même structure production artistique, écriture, théâtre, musique, peinture, vidéo et cinéma. Ils produisent ainsi des spectacles de théâtre, des films de fiction, des documentaires, des vidéos, des expositions, créent une revue, publient des livres, invitent des artistes, des écrivains, portent une parole artistique et politique jusque dans les écoles.

Á l’heure où La Parole errante va fermer ses portes, le Centre Pompidou a souhaité célébrer ses fondateurs, leur compagnonnage amical, l’exemplarité de leur engagement libertaire sans faille durant le week-end du 21 et 22 mai.
Au programme, pour évoquer l’action et l’oeuvre de la Parole Errante, projections, lecture et rencontres, en présence de Hélène Châtelain, de Armand Gatti, Stéphane Gatti, Jean-Jacques Hocquard. Par ailleurs, les dix épisodes de la série «Le lion, sa cage et ses ailes», réalisée par Armand Gatti font partie des collections du Musée national d’art moderne. Cette séance a reçu le soutien de la Bnf, qui s’est engagée dans la numérisation des films réalisés par la Parole errante. Cette manifestation est organisée par Vidéo et après, MNAM, Service Cinéma de la Bpi, et Littérature en scène, Bpi.

Armand Gatti
Dante Gatti est né en 1924 à Monaco. Résistant, déporté, journaliste, il prend le nom d’Armand Gatti et écrit au Parisien Libéré puis à Paris-Match, France Observateur, L’Express et Libération. Cinéaste, Armand Gatti est aussi écrivain- dramaturge-metteur en scène. En 1979, Libération publie un très long entretien avec Marc Kravetz qui sera édité en 1985 sous le titre L’Aventure de la Parole errante. En 1986, il devient le directeur artistique de la Parole errante, centre d’action culturelle à Montreuil. En 1996, La Parole errante s’installe dans la Maison de l’Arbre, à Montreuil, sur l’emplacement des studios où Méliès inventa le cinéma de fiction.

Programme 
Samedi 21 mai 2016, cinéma 2
Ouverture

15h-16h:rencontre/lecture, Ton nom était joie
16h30-18h30:rencontre/débat en présence d’Armand Gatti
19h-20h30:projection, Nous ne sommes pas des personnages historiques

Dimanche 22 mai 2016
Projections présentées par Stéphane Gatti, Carlos Obregon, Pierre-Vincent Cresceri et Matthieu Aubert.

12h:Un siècle d’écrivains:Armand Gatti de Stéphane Gatti, 1997, 52mn
13h:Kateb Yacine, poète en trois langues de Stéphane Gatti, 2001, 55mn
14h:Le correspondant de guerre d’Armand Gatti (scénario) et Stephane Gatti (réal.), 1985, 50mn
16h:La forêt de Berbeyrolle de Stéphane Gatti, 2001, 60mn
19h:L’Écoute et l’écho un entretien avec Lucien Bonnafé de Stéphane Gatti, 2000, 30mn
19h30:Le passage de l’Ebre d’Armand Gatti (fiction), 1969, 84mn

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.