ART | EXPO

David Goldblatt

11 Déc - 22 Jan 2004
Vernissage le 11 Déc 2004

Ensemble de nouvelles photographies couleurs explorant les paysages d’Afrique du Sud, la ville de Johannesburg ainsi que des portraits d’élus municipaux. Un travail en cours, un mélange de sujets tous liés à l’Afrique du Sud et aux attentes personnelles de l’artiste.

David Goldblatt
David Goldblatt

« En 1991, j’ai commencé une série de photographies utilisant la couleur exclusivement pour une nouvelle exploration de Johannesburg, la ville où je vis et que je photographe de temps en temps, depuis plus de 50 ans. Je savais aussi que je voulais aller dans le platteland, dans l’Afrique du Sud rurale et saisir en particulier le paysage et ses couleurs – quelque chose qui m’a toujours échappé. Cependant j’avais besoin d’un cadre de travail. J’ai alors eu l’idée de me rendre à chaque intersection d’un degré de latitude et de longitude en Afrique du Sud et y prendre là une photographie. Il me semblait que parmi les 122 points dans le pays, je pourrais rencontrer une large variété de réalités et probablement les changements opérés dans notre pays après l’apartheid. »

« Cette exposition est donc un travail en cours, un mélange de sujets tous liés à l’Afrique du Sud et à mes attentes personnelles. Il y a beaucoup plus d’intersections que celles des latitudes et des longitudes. »

David Goldblatt
David Goldblatt est le photographe documentaire le plus connu d’Afrique du Sud. Il a derrière lui une longue carrière rythmée par l’histoire tourmentée de son pays natal. Ses premières années de photographe coïncident avec celles de la politique de l’apartheid du nouveau gouvernement. David Goldblatt va photographier « des deux côtés ». Les Afrikaners d’abord, puis l’univers des Noirs sud-africains dans les années 70.