ART | EXPO

Dada

05 Oct - 09 Jan 2006
Vernissage le 11 Oct 2005

1000 oeuvres de 50 artistes mythiques ayant participé au mouvement Dada et qui contribueront ensuite à des mouvements tels que le surréalisme. Une critique mordante des nouveaux médias et de la culture machiniste. Peintures, sculptures, photos, collages, photomontages et enregistrements.

Louis Aragon, Hans (Jean) Arp, Johannes Baader, Hugo Ball, I.K. Bonset, André Breton, Jean Crotti, Marcel Duchamp, Paul Eluard, Max Ernst, George Grosz, Hannah Höch, Raoul Hausmann, John Heartfield, Marcel Janco, Clément Pansaers, Francis Picabia, Man Ray, Hans Richter, Kurt Schwitters, Sophie Taeuber-Arp, Tristan Tzara
Dada

L’exposition Dada a pour ambition de montrer ce que fut l’un des mouvements artistiques internationaux les plus marquants du XXème siècle qui a influencé de nombreux courants artistiques contemporains. C’est la première grande exposition organisée en France depuis l’exposition présentée au Musée national d’art moderne en 1966.

L’exposition rassemble plus de 1000 oeuvres de 50 artistes en provenance de prestigieuses collections publiques et privées. Le Centre Pompidou sera particulièrement à l’honneur en présentant pratiquement l’intégralité de sa collection Dada, une des plus riches au monde avec celle du MoMA qui prêtera exceptionnellement plus de 100 oeuvres.

Né durant la première Guerre mondiale, le mouvement Dada affiche un mépris rageur pour les valeurs en place. L’objet industriel considéré comme oeuvre d’art, l’intérêt porté aux performances, à la poésie sonore, la pratique du collage, entre autres, seront des éléments déterminants pour l’histoire de l’art du XXème siècle. Les années 1910 et le début des années 1920 ont vu l’avènement de la presse illustrée, de la radio, du travail à la chaîne et du cinéma en tant que phénomène commercial. La démarche Dada s’empare des nouveaux médias, de la culture de la machine et les soumet à une critique mordante. L’ouverture des acteurs de ce mouvement au monde moderne s’exprime alors, dans leurs recherches, au travers de références à la vie moderne alliées à une interrogation de la modernité même.

L’exposition présente un panorama dynamique qui conjugue peintures, sculptures, photos, collages, photomontages et documents graphiques, enregistrements sonores et films. Ce riche ensemble d’oeuvres illustre toute la période Dada : de 1916, date de la fondation du Cabaret Voltaire à Zürich, à 1924, période où la plupart des groupes dadaïstes s’étaient déjà dispersés. En proposant un tour d’horizon des multiples expressions Dada telles qu’on les trouvait à Zürich, à Berlin, à Hanovre, à Cologne, à Paris et à New York ainsi qu’aux Pays-Bas, en Belgique, en Italie et au Japon, l’exposition met en scène de nombreuses figures du modernisme dont Hans (Jean) Arp, Sophie Taeuber-Arp, Hannah Höch, Raoul Hausmann, George Grosz, John Heartfield, Kurt Schwitters, Max Ernst, Francis Picabia, Man Ray, Marcel Duchamp, Louis Aragon, Johannes Baader, Hugo Ball, André Breton, Jean Crotti, Paul Eluard, I.K. Bonset, Marcel Janco, Clément Pansaers, Tristan Tzara, Hans Richter…

Commissaire
Laurent Le Bon