DESIGN | EXPO

D’ Days. Ocean Collection

22 Mai - 31 Juil 2013
Vernissage le 22 Mai 2013

Carpenters Workshop Gallery accueille une exposition exceptionnelle des frères Campana. Pour leur première exposition dans une galerie en France, les designers brésiliens ont imaginé, en collaboration avec Carpenters, une série d’œuvres insolites intitulée «Ocean Collection», spécialement conçue pour l’espace de la galerie.

Humberto Campana, Fernando Campana
D’ Days. Ocean Collection

La collection des frères Campana intitulée Ocean Collection, évolution inattendue de la série signature Sushi, repose sur des mélanges de matières, échos des rouleaux de makis japonais que le duo de designers brésiliens avait imaginé en 2002 déjà, époque où il cherchait une méthode pour créer du capitonnage en se passant des techniques traditionnelles. Ces pièces incluent, un Sushi Buffet et un Sushi Cabinet, une nouvelle variation de Wall et de Pendant Mirrors, et quatre Vitoria Regia Stool.

Fernando explique ainsi: «Si nous avons décidé d’utiliser des miroirs, c’est qu’Humberto avait commencé avec ces objets, qu’il encadrait de coquillages. Nous revenons donc à nos débuts, en utilisant maintenant de nouvelles matières, et en nous servant de notre expérience. Pour l’exposition à Carpenters Workshop Gallery, nous voulions créer une installation artistique grâce à laquelle des miroirs se lient à d’autres réalités et deviennent synonymes de dimensions différentes. En plus des Wall Mirrors, nous avons imaginé les Pendant Mirrors, qui tournent et bougent dans une pièce, absorbant l’espace et réfléchissant ce qui les entoure.»

Humberto ajoute: «C’est la série Sushi qui nous a inspirés, avec ses chaises, ses canapés, ses buffets, entre autres. Nous avons décidé d’encadrer nos miroirs avec de la feutrine, du tapis en caoutchouc et de l’Eva dans des coloris variés de vert, de bleu et de blanc pour créer une atmosphère aquatique —d’où le nom de l’exposition. Les miroirs ont un lien avec l’eau, et nous avons ajouté des courbes, qui ne sont pas sans rappeler la forme des sushis. Nos pièces sont faites à la main, et donc très rares. On essaie de mettre de l’humain dans le processus de fabrication, ce qui est l’une des spécificités du design brésilien.»

Repères biographiques
Fernando Campana (né au Brésil en 1961) et Humberto Campana (né au Brésil en 1953), respectivement architecte et avocat de formation, se sont associés en 1983 pour créer une œuvre singulière qui utilise des matériaux et des techniques à priori inhabituels dans l’univers du design.

Révélés grâce aux fabricants et diffuseurs européens de mobilier comme la maison d’édition italienne Edra, de luminaires comme Fontana Arte et d’accessoires domestiques comme Alessi, ils sont devenus, en quelques années, les ambassadeurs incontestés du design brésilien.

Depuis leur atelier de Sao Paulo, véritable laboratoire artisanal, Fernando et Humberto Campana conçoivent un design «tiré de la rue», à mi-chemin entre l’Arte Povera et la production industrielle d’objets de design, et ont pour matériaux de prédilection des objets de récupération. La culture du Brésil est leur principale source d’inspiration : la diversité des influences, la mixité sociale, l’économie de moyens et l’artisanat.
Passionnés par la culture française, les frères Campana ont collaboré avec des maisons telles Lacoste (en 2009 et 2012), Bernardaud (en 2011) ou encore Louis Vuitton (en 2012).

Parmi leurs dernières créations dans l’Hexagone; leur aménagement du Café de l’Horloge du Musée d’Orsay, tout récemment rénové et décoré d’un assemblage de plaques bleues, et de fragments de miroirs superposés. S’inspirant d’Emile Gallé, les deux célèbres designers brésiliens ont imaginé pour l’occasion une atmosphère «onirico-aquatique», comme un hommage au grand verrier lorrain et à l’Art Nouveau.

Célèbres pour leurs réalisations insolites, leurs détournements et recyclages d’objets, les frères Campana connaissent aujourd’hui un rayonnement international. Ils exposent au MoMA – Musee d’Art Moderne de New York, au Centre Georges Pompidou à Paris ou encore au Musée d’Art Moderne à Sao Paulo.

En 2012, ils sont élus créateurs de l’année au Salon Maison & Objet en janvier et remportent la même année le prix Création et patrimoine du Comité Colbert.