ART | EXPO

Cybernetic still life

14 Nov - 16 Jan 2010
Vernissage le 14 Nov 2009

«Cybernetic Still Life» de Stephen Willats est composé d’installations de natures mortes tournant autour de la représentation d’immeubles, d’objets et d'individus; les installations incorporent des nouvelles videos qui ont pour la plupart été réalisées dans différents quartiers de Paris, aux alentours de la galerie et dans des endroits de passage.

Communiqué de presse
Stephen Willats   
Cybernetic still life

Stephen Willats, artiste conceptuel anglais, vivant à Londres, compte aujourd’hui parmi les artistes les plus influents en Europe. Depuis les années 60, Willats travaille sur le rapport entre l’art et d’autres disciplines comme la sociologie, l’analyse des systèmes, la cybernétique, la sémiotique et la philosophie.

Depuis cinquante ans, Willats développe une pratique artistique qui souligne l’importance du contexte, du langage et sa signification et du role du spectateur, en s’adressant aux polémiques de la société contemporaine. Dans son travail, Willats examine le processus de la communication entre individus, ainsi que les signes et les symboles qui les entourent au quotidien. Au lieu de travailler dans les limites d’un environnement standardisé, Willats compte sur la participation du spectateur et stimule son potentiel à comprendre et considérer ses propres capacités de perception, afin de développer des nouvelles manières d’imaginer la vie.

Dans les derniers vingt ans, Willats a réalisé plusieurs Still lifes, qui sont montrés pour la première fois dans une exposition: «Cybernetic Still Life» est composé d’installations de natures mortes qui tournent autour de la représentation d’immeubles, d’objets et des individus; les installations incorporent des nouvelles videos qui ont pour la plupart été réalisées dans différents quartiers de Paris, d’abord aux alentours de la galerie et ensuite dans des endroits de passage.

Depuis 1965, Stephen Willats est le rédacteur en chef et éditeur du magazine Control. Dans les dix huit numéros, ce magazine a publié le travail et les textes de plus de cent cinquante artistes et a rempli sa fonction de plate-forme pour le dialogue entre artistes, en leur permettant de créer des connections avec d’autres disciplines.

critique

Cybernetic still life