ART | EVENEMENT

Culture et Conflit: Izolyatsia en exil

15 Déc - 15 Déc 2014
Vernissage le 15 Déc 2014

Pour sa cinquième «Alerte», le Palais de Tokyo accueille Izolyatsia, plateforme d’initiatives culturelles (Donetsk, Ukraine) dont l’activité et même l’existence sont menacés par la guerre. Cette «Alerte» explore, sur une journée, le sujet du conflit à l’Est de l’Ukraine et la place de la culture en temps de guerre.

Luba Michailova, Sergey Zakharov, …
Journée Alerte. Culture et Conflit: le centre culturel ukrainien Izolyatsia en exil

Les «Alertes» du Palais de Tokyo sont des invitations faites à des artistes et des commissaires d’exposition à investir un espace et à réagir au fil brûlant de l’actualité, qu’elle soit politique, économique ou émotionnelle. Après «Le cas Pussy Riot», première «Alerte» inaugurée en juin 2012 avant que la presse internationale ne s’empare du sujet, «Liberté pour la littérature chinoise!» en janvier 2013, «Nul ne sera soumis à la torture», en lien avec l’actualité politique en Syrie en mars 2013, «Un autre regard sur le Mali» en avril 2013, le Palais de Tokyo accueille aujourd’hui: «Culture et Conflit: Izolyatsia en exil».

«Le 9 Juin 2014, la fondation culturelle Izolyatsia fut saisie par les mercenaires de la «République populaire de Donetsk» afin, proclament-ils, de «faciliter l’aide humanitaire» en provenance de Russie. Depuis, le territoire de la fondation est utilisé à la fois comme base de formation des combattants affiliés aux forces de RMR et comme centre de détention.

Les bureaux, galeries et espaces d’art ont été pillés et les matériaux et équipements «cannibalisés». La fondation fut obligée de quitter Donetsk et d’installer ses activités à Kiev, où depuis lors elle continue de remplir sa mission. Officiellement, la guerre n’a pas été déclarée ou reconnue par les parties concernées, malgré la souffrance et le décès de milliers de personnes.

Cette situation ambiguë impose des contraintes sévères aux efforts diplomatiques et politiques pour tenter de trouver une solution au conflit. Cette guerre de l’information, toujours plus grande, est une véritable campagne de division et de coercition qui aura un impact plus profond sur la population que les actions militaires qu’ils subissent actuellement.

L’événement de Izolyatsia au Palais de Tokyo explique l’histoire de la fondation et ses réflexions à travers ses activités sur la réalité de la guerre en Ukraine. L’exposition présente le contexte des événements qui s’y déroulent et explore les histoires personnelles de ceux qui sont impliqués dans les conflits des terroristes — les militants civiques, des artistes emprisonnés, et en particulier les jeunes générations de Donetsk.

Izolyatsia pose la question du rôle de la culture et de l’art contemporain dans des situations de guerre. L’art peut-il être un instrument de résolution des conflits sans recourir à la propagande? Ou, l’art devrait-il être le catalyseur du changement à long terme impliquant la communauté, l’éducation et le développement de la pensée critique?» Luba Michailova, fondatrice d’Izolyatsia

L’événement de Izolyatsia au Palais de Tokyo:
— midi à minuit: installation documentaire (projections, installations, installations sonores, … ). Niveau 1 (Point Perché et Grande Rotonde)
— 18h: Conférence. Présentation (en anglais) par Luba Michailova, fondatrice d’Izolyatsia, Anya Medvedeva, Directrice de la communication, et les artistes Elise Florenty, Marcel Turkowsky, AIR 2012-2013.
— 19h: Performance House of Cards, de l’artiste Sergey Zakharov/Murzilka group, from Donetsk.

Informations
Lundi 15 décembre 2014 de midi à minuit