DANSE | SPECTACLE

Coûte que coûte

17 Déc - 25 Déc 2015
Vernissage le 17 Déc 2015

La compagnie Toujours après minuit, créée en 1997 par la parisienne Brigitte Seth et l’espagnole Roser Montlló Guberna, présente le spectacle Coûte que coûte au Théâtre national de Chaillot, une création aux confins du théâtre et de la danse qui interroge la notion de bonheur.

Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna
Coûte que coûte

Pour ce duo de choc, le bonheur est un concept qui ne va pas de soi. A-t-il des codes spécifiques? Existe-t-il une danse du bonheur? Avec un humour lucide, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna mettent à nu la dramaturgie des émotions, sur un texte original d’Élisabeth Gonçalves.

«Nous avions depuis longtemps envie de créer une pièce en direct avec un auteur», expliquent les deux créatrices de Coûte que coûte. C’est chose faite – et bien faite! – avec cette performance jubilatoire. Sur les mots de l’auteure Élisabeth Gonçalves, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna mêlent, comme elles le font depuis vingt ans, théâtre et danse pour une drôle de conférence sur un thème universel: le bonheur. Comment le trouver, comment l’exprimer? À ces interrogations essentielles, les interprètes opposent en boucle, dans une séquence hilarante, les dialogues rassurants du quotidien: «Ça va? Bien, merci, et vous ? Oui nous ça va…»

Les réponses, on le sait, sont biaisées d’avance. Impossible d’être heureux lorsque «l’austérité fait loi», ni de rester debout lorsqu’autour de soi d’autres s’effondrent. Tout au plus peut-on s’essayer à dresser l’inventaire gestuel des codes du bonheur. Et c’est ce qu’elles font avec finesse : Roser, l’Espagnole, qui a dansé pour Maguy Marin et Angelin Preljocaj, collaboré avec les metteurs en scène Jean-François Peyret et André Wilms ; Brigitte, la Parisienne, comédienne, auteure, qui s’est formée au cirque, à la anse et aux claquettes, a travaillé avec Tomeo Vergés, Sophie Loucachevsky…

Égarés, sautillants ou consolateurs, leurs deux corps passent ainsi du chant au rire et du rire à la grimace. Ils disent, mieux que les mots, les efforts cocasses ou dérisoires pour «aller bien». Le public, questionné au plus intime, est le partenaire essentiel de ce rendez-vous tour à tour comique et bouleversant.

Isabelle Calabre

Mise en scène et chorégraphie: Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
Texte: Élisabeth Gonçalves, Montlló-Seth
Lumières: Guillaume Tesson
Régie son: Guillaume Tesson, remerciements à Antisten
Avec: Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth

Informations
Salle Maurice Béjart
Jeudis 17 et 24 décembre 2015, à 19h45
Vendredi 18, samedi 19, mardi 22 et mercredi 23 décembre 2015, à 20h45
Vendredi 25 décembre, à 17h15
Durée : 50 minutes
Tarifs : 35 € (plein tarif), 27 € (tarif réduit), 11 € et 13 € (tarifs jeunes)
Renseignements : 01 53 65 30 00