ART | Soirée

Côté court. Louis Garrel amateur

07 Juin - 07 Juin 2013
Vernissage le 07 Juin 2013

Le Festival Côté Court invite Louis Garrel, lauréat du concours de Scénario, qui a choisi de convier à cette soirée Noémie Lvovsky, Yann Gonzales et Vincent Macaigne, laissant le soin à chacun de venir présenter son premier film.

Louis Garrel, Noémie Lvovsky, Yann Gonzales, Vincent Macaigne
Louis Garrel amateur

Une soirée en présence de Louis Garrel et de ses invités

«J’ai de mes ancêtres gaulois l’œil bleu blanc, la cervelle étroite, et la maladresse dans la lutte. Je trouve mon habillement aussi barbare que le leur. Mais je ne beurre pas ma chevelure. Fils de Philippe Garrel, mais pas le fils d’Isabelle Huppert. Je suis Louis, parfois Antoine, parfois Théo, parfois Pierre. Et sur ce Pierre, je bâtirai… mes saisons en enfer ou une carrière…»
Louis Garrel

Au cœur d’une parenthèse, nous aurons le plaisir de nous immerger dans l’univers du lauréat du Concours de Scénario par le biais de la lecture publique du manuscrit primé.

Mes copains, Louis Garrel, 2008, 25’
«Il y a des jours où je me dis que je ne mérite pas mes copains. D’autres où je les regarde me regarder et puis je pense: Les autres ont tous échoué, depuis le début du début, mais nous, on y arrivera. Et puis je me dis: « Même cette idée-là, elle vieillira, alors vite vite, filmons-la. »
On gribouille une histoire de parents qui prennent en otage leurs enfants, et l’on demande à une super jolie fille de jouer le garçon qui les veut toutes. On projette ça en grand et l’on voit ce que ça fait. Ah voilà, mes copains en grand parce que je les trouve très beaux.»

— Dis moi oui, dis moi non, Noémie Lvovsky, 1989, 17’
Cécile a une amie, un ami, un amant. Son amie a un ami, un amant. L’amant de son amie est son amant. Qui aime qui? Qui dit quoi, à qui, de qui, de quoi?

— Entracte, Yann Gonzalez, 2007, 15’
Une fille, un garçon, un mort. De la pop, du rock bruyant. Et la jeunesse qui n’en finit plus de filer.

— Ce qu’il restera de nous, Vincent Macaigne, 2011, 40’
Une histoire tragique, celle de deux frères qui font face à la mort de leur père. L’un a été aimé et l’autre injustement délaissé par le père qui ne lui laisse rien. Le favori, celui qui en a le moins besoin et qui est le plus désintéressé par l’argent, hérite de tout.

— Jean Renoir parle de son art: les progrès de la technique, 1961, 4’
Interview de Jean Renoir par Jacques Rivette.