DESIGN | EXPO

Conversations

16 Juin - 20 Juin 2011
Vernissage le 16 Juin 2011

L’édition 2011 de Designer’s Days, en proposant « Conversations » comme fil rouge de son parcours, invitera à visiter la mise en forme de dialogues interdisciplinaires, multiculturels, ou transgénérationnels. Une édition élargie qui vous entraîne de la rue d’Auteuil au XVIIIe arrondissement.

Designer’s Days
Conversations

Entrer en conversation avec un interlocuteur, quel qu’il soit, c’est s’ouvrir à lui, autant qu’il s’ouvre à soi. C’est le premier pas d’un enrichissement mutuel, voire d’un échange fructueux, ou d’un débat parfois sans réponse qui résultera irrémédiablement en une nouvelle forme de pensée ou d’idée. Entrer en conversation avec quelqu’un, c’est accepter de mélanger à un moment donné, sa propre expérience à celle de la personne face à soi pour faire évoluer cette expérience en un nouvel état, souvent plus abouti, parfois moins réussi.

En tout cas, converser c’est mixer, émulsionner, échanger… Par sa disposition à concrétiser cette dynamique de l’échange, le design se révèle être un vecteur privilégié par lequel la conversation entre des personnes qui ne parlent pas le même langage ni la même langue, qui n’appartiennent pas même à des sociétés voire des civilisations identiques, peuvent entrer en conversation. La notion même de plaisir n’est jamais très loin, qu’on le retrouve dans la contemplation esthétique d’une forme réussie ou tout simplement dans l’agrément infiniment répété de l’utilisation d’un objet familier que l’on chérit et qui tous les jours nous rend service. Utiliser c’est en quelques sortes rendre hommage, répondre par l’affirmative au designer.

L’objet, la réflexion autour de sa forme, de son usage et de sa pérennité est en soi un sujet qui anime particulièrement les conversations du début de XXIe siècle. Elément fédérateur entre des sociétés, des villes ou des coutumes totalement différentes, la discipline qui régit nos gestes quotidiens tend à devenir un langage universel, hors le temps et les modes, qui permet de métisser des inspirations venues de loin, ou trouvées tout près de chez nous, pour créer les objets qui façonnent notre environnement familier. Jamais bavard, le design invite à la conversation, car son objet est souvent l’évocation d’une image, l’interprétation d’un message ou de la vision d’un créateur sur l’âme cachée des objets inanimés. Le design, récemment identifié comme vecteur de développement économique, devient le liant d’une certaine forme de développement social, à la fois sujet et objet de « Conversations ».

Témoin concret de l’époque ou du pays dont il est tiré, l’objet de design se fera métisse, fruit du partage et des échanges entre les designers, les créateurs, parfois les artistes invités à participer à la semaine parisienne du design.