ART | EXPO

Concrète fiction

15 Oct - 28 Nov 2015
Vernissage le 15 Oct 2015

Sur des fonds unis de couleur franche, Marie-Claude Bugeaud trace lignes, points, motifs figuratifs ou abstraits. Avec une part d’improvisation, elle continue d’explorer les rapports entre le fond et la forme, cherchant à atteindre un idéal de peinture pure.

Marie-Claude Bugeaud
Concrète fiction

«Concrète fiction» est le titre d’une série de toiles que Marie-Claude Bugeaud a réalisées entre 2013 et 2015. Ce titre est un jeu de mots entre le terme concret (béton en anglais) et l’art concret (art abstrait). La fiction c’est la durée, avec sa légèreté et sa distance.

La peinture de Marie-Claude Bugeaud se présente dans une évidence physique. A la fois abstraite et allusive, elle tient en même temps les deux bouts du réel par une tension élémentaire, voire archaïque, entre la couleur et le dessin. Les formes premières, points, lignes, qui s’en dégagent, empreintes ou traces, révèlent une mémoire, le corps dans son rapport au monde.

«Dessiner, chez Marie-Claude Bugeaud, ne vise pas à saisir mais constitue un mouvement de dissipation organisé de l’énergie dans l’espace et dans le temps sous une forme répétitive ou improvisée. On comprend que les motifs abstraits et figuratifs sont dans cette perspective strictement équivalents.
Le dessin de Maire-Claude Bugeaud réunit une part de décision qui donne au trait son impulsion, son énergie et une part d’aléatoire dans l’abandon, le renoncement aux certitudes, au connu, à l’habileté. Le rapport juste n’est donc pas celui de la composition mais bien plutôt celui de l’improvisation.»
Romain Mathieu, 2014

Repères biographiques
Née à Paris en 1941, Marie-Claude Bugeaud vit et travaille à Malakoff. Elle est une figure importante de la peinture abstraite en France. Son parcours se caractérise par une constante recherche de la peinture pure. Avec une palette de tons acides et vifs, l’artiste nous convoque au combat du fond et de la forme.

Informations
Mercredi-samedi, 14h-19h
Vernissage le jeudi 15 octobre à 18h