ART | FESTIVAL

Festival Octopus #4 : Les Inventeurs d’instruments

18 Jan - 20 Jan 2007

Dans le cadre de la quatrième édition du festival Octopus, «Les Inventeurs d’instruments», une série de trois concerts hors du commun sont prévus dans trois lieux parisiens.

Festival Octopus #4
Les Inventeurs d’instruments

Les inventeurs d’instruments : chercheurs inspirés, mécaniciens éclairés, informaticiens géniaux et autres mélomanes excentriques, n’appartiennent à aucun courant. Ils composent cependant une «famille» dont il est difficile de mesurer les limites, tant elle est vaste, évolutive et éclectique. Les deux précédentes éditions du Festival Octopus proposaient la découverte de quelques-uns de ces artistes. Ils sont de nouveau à l’honneur de cette 4e édition, avec trois concerts (Monolake / Jacques Rémus & Rolf Sudmann, Max Vandervorst / Manu Holterbach & Sophie Durant, Jacques Dudon / Modified Toy Orchestra), une exposition d’installations sonores, une rencontre avec l’équipe Octopus autour de la thématique, des performances… autant de rendez-vous qui jalonneront cet événement si particulier pour Octopus, revue des «musiques libres et inventives» qui a soufflé tout récemment ses 12 bougies.

> Installation actionnée les 6, 7, 13, 14, 20 janvier, sous forme d’atelier performance en présence de l’artiste.

Programme
Concert à Mains d’Œuvres / 18 janvier / 20h30 / 10 €

> Max Vandervorst (Belgique)
Symphonie d’objets abandonnés
Ce luthier sauvage et pataphoniste, inventeur du Saxosoir, du Spalafon ou encore de la Guitare Charbonnière, tous nés d’objets de récup’ (aspirateur, arrosoir, pots de fleurs, cailloux, boîte à choucroute et autres objets perdus ou abandonnés) présente un univers de bric et de broc poétique, pour un voyage musical emprunt d’humour.

> Orbes aka Manu Holterbach & Sophie Durand (France)
Les Verres Enharmoniques
Dispositif pour le moins original, les verres enharmoniques qui se distinguent du cristallophone (verres à pied que le frottement du doigt fait siffler) par leur pied creux, relié par une tuyauterie flexible à une pompe remplie d’eau, contrôlée aux pieds par le musicien, produisent une musique composée de modulations microtonales (battements, glissandi, harmoniques scintillantes) qui joue de la résonance du lieu où elle est interprétée, puisqu’elle n’est aucunement amplifiée…

Centre Pompidou / 19 janvier / 6 €-10 €

> Monolake (Allemagne)
«Atlantic Waves IV»
Monolake incarne le chaînon manquant entre la génération techno et les expériences de la musique contemporaine et électroacoustique. Atlantic Waves IV est une performance musicale et vidéo live menée en duplex depuis Paris et Berlin. Les deux performers improvisent grâce à l’interface Atlantic Waves sur une partition musicale unique dont le public peut voir l’illustration graphique.
> Jacques Rémus (France) & Rolf Sudmann (Allemagne) aka Signa
Duo de machines musicales mécaniques & caméra musicale versus thérémin & trautonium
Jacques Rémus, biologiste de formation et saxophoniste, inventeur de systèmes musicaux interactifs (caméra sonore) et de machines musicales / automates mécaniques aux noms évocateurs (Bombyx, Concertomatique, Carillon des zic-phones,…) présente des créations alliant informatique de pointe et mécanique « de base ».

En duo avec Rolf Sudmann, joueur de thérémine (un des plus anciens instruments de musique électronique, inventé en 1919, il a la particularité de produire de la musique sans aucun contact physique) et constructeur d’un Mixtur-Trautonium (instrument rare, version duo-phonique du Trautonium inventé en 1930).

Point Ephémère / 20 janvier / 12 €

> Jacques Dudon (France)
Synthèse photosonique
Compositeur microtonaliste, chercheur, luthier, multi-instrumentiste, Jacques Dudon est l’inventeur de près de 400 instruments, dont le «disque photosonique». Instrument de synthèse graphique mis en rotation et qui, traversé par des rayons lumineux, génère des vibrations de fréquences audibles, recueillies par un capteur solaire, branché à un ampli audio classique. Les harmonies créées peuvent s’apparenter aux cultures musicales traditionnelles.

> Modified Toy Orchestra (Royaume-Uni)
Brian Duffy et son Modified Toy Orchestra (7 membres) sauve des jouets de vides-greniers et en modifie les circuits internes, les convertissant en étranges instruments révélant leur « âme cachée ». Le résultat choquant, drôle ou tout bonnement bizarre, est une pop-électronique sans midi, sampling, synthétiseur, ordinateur ou instrument conventionnel.

Infos pratiques
20h30
T. 01 42 45 15 50
s.musnier@octopus-enligne.com
s.oliveau@octopus-enligne.com