DESIGN | EVENEMENT

Commissariat comparé N°2. Cosmin Costinas

08 Mar - 08 Mar 2010
Vernissage le 08 Mar 2010

«Les Lundis de l’art contemporain» accueille le jeune curateur Cosmin Costinas lors d’une conférence qui permettra de mieux comprendre son travail et appréhender ce qui attend les jeunes professionnels de l’art.

Communiqué de presse
Cosmin Costinas
Commissariat comparé N°2

Les Lundis de l’art contemporain – cycle de conférences – du 18 janvier au 8 mars 2010

Amphithéâtre III du Centre Panthéon
Lundi 8 mars 2010. 20h. «Cosmin Costinas, curateur au Bak à Utrecht»

Le jeune curateur roumain Cosmin Costinas a intégré l’équipe du Bak (Basis fur Aktuele Kunst) en 2009. Cette plateforme a pour vocation de penser, produire, exposer et analyser les formes actuelles de l’art contemporain en essayant de les rendre visibles et accessibles au monde extérieur.

Né à Satu Marte, Roumanie en 1982, Cosmin Costinas est curateur indépendant et critique d’art, il a fini ses études en histoire et histoire de l’art à l’Université Babes Bolyai à Cluj-Napoca. Il a été éditeur adjoint pour les magazines Idea Arts + Society et Version en même temps que consultant des arts visuels pour la télévision nationale roumaine. Entre ses travaux récents nous pouvons remarquer Textground (Prague, 2004) et Laicitate dupa Complicitate (Sécularité après Complicité, Bucarest, 2005).
After the Happy Nineties (2005), un projet du Goethe Institut à Bucarest, était une réflexion sur les nouvelles formes d’engagement artistique après le 11 septembre. Cosmin Costinas fait partie de l’équipe éditorial de la Documenta 12 Magazine Project depuis 2006 et a récemment été curateur résident à la Kadist Art Foundation à Paris.

Nous recevons ce jeune curateur pour mieux comprendre son travail et appréhender ce qui attend les jeunes professionnels de l’art. Son expérience en tant que critique et curateur dans des manifestations telles que la Documenta de Kassel et le Bak d’Utrecht nous aideront à percevoir le paysage artistique actuel et celui de l’avenir qui se dessinera de plus en plus grâce aux nouvelles générations.