ART | DESSIN

Colonie de dessins

24 Sep - 24 Déc 2010
Vernissage le 24 Sep 2010

Pour l'exposition "Colonie de dessins",  Shoboshobo, Sumi ink club, Dennis Tyfus, Tetsunori Tawaraya, Hendrik Hegray, Officeabc ont rempli Centre d'art de Colomiers de dessins, mêlant leurs univers graphiques fantastiques, fantasmagoriques et étranges.

Shoboshobo, Sumi ink club, Dennis Tyfus, Tetsunori Tawaraya, Hendrik Hegray, Officeabc
Colonie de dessins

Après un premier partenariat en septembre 2009 avec l’exposition « Memory Time », L’Espace des Arts et le « Printemps de Septembre » à Toulouse reconduisent leur collaboration. A cette occasion et avec en toile de fond la préfiguration de la Médiathèque –Centre d’art de Colomiers– Éric Mangion et Isabelle Gaudefroy, directeurs artistiques de la 20è édition du « Printemps de Septembre » (à Toulouse) proposent « Colonie de dessins » une exposition collective de dessinateurs.

«Une forme pour toute action»: l’exposition de l’Espace des Arts fait de cette formule conçue par les commissaires du Printemps de Septembre–à Toulouse, le leitmotiv du projet. Une exposition de trois mois est ainsi proposée, de septembre à décembre 2010.

Elle débutera par une performance dessinée d’environ une semaine, du 23 au 26 septembre accessible d’abord au groupe sous forme de spectacle puis au public libre, durant laquelle cinq artistes s’empareront du centre d’art et sur cette durée, font le pari de remplir l’espace de dessins, mêlant leurs univers graphiques dont les caractéristiques communes pourraient se retrouver dans l’aptitude à l’improvisation dessinée libre et spontanée, la récurrence de personnages et d’univers fantastiques, fantasmagoriques, et la culture de l’étrange.

La nef qu’est le centre d’art se verra tapissée de dessins qui grimperont au mur et se répondront, déstructureront, modèleront l’espace.

Cette invasion se fera de manière progressive et l’espace sera ouvert aux visiteurs qui pourront constater le travail en train de se faire, s’immiscer au coeur du processus, dans une scénographie qui transforme l’espace d’exposition en atelier. Lieu de visibilité et de production destiné à être par la suite réactivé avec les publics, la galerie est alors envisagée comme une scène.

Pour cette exposition, l’artiste parisien Shoboshobo a constitué une petite équipe de cinq autres artistes pour se joindre à lui: le Japonais Tetsunori Tawaraya dont l’univers graphique inquiétant et organique déborde d’énergie et de tensions; les américains de Sumi Ink Club (Luke Fishbeck et Sarah Anderson) passés maîtres dans l’art du recouvrement mural de myriades de dessins psychédéliques; le Français Hendrik Hegray au dessin torturé et à l’humour noir, et enfin le belge Dennis Tyfus, activiste reconnu de la scène noise et trublion graphique adepte du personnage mutant du dessin dans sa forme la plus tonitruante.