ART | PRIX

Coline-Lou Ramonet, lauréate du prix Juvenars-IESA

15 Sep - 16 Sep 2020
Vernissage le 15 Sep 2020

Le prix Juvenars-IESA récompense cette année le travail de la jeune artiste plasticienne Coline-Lou Ramonet pour son œuvre Le Téléphone amoureux. L’installation sonore, inspirée de La Voix humaine, de Jean Cocteau, à découvrir et... écouter.

Le prix Juvenars de l’Institut d’études supérieures des arts récompense chaque année un artiste de moins de 30 ans et lui donne l’opportunité de promouvoir son œuvre dans le cadre d’une exposition dans la galerie de l’IESA ainsi que dans une foire d’art contemporain. Tous se sont accordés pour décerner le prix à l’installation Le Téléphone amoureux de Coline-Lou Ramonet.

Le prix Juvenars-IESA : Le Téléphone amoureux de Coline-Lou Ramonet

Le Téléphone amoureux est une installation sonore dans laquelle un combiné téléphonique est disposé sur une plateforme en bois, peinte en bleu-gris et de forme ressemblant à un pan de  grotte. En décrochant le téléphone, on entend une voix intimiste et plaintive qui s’adresse à nous comme à l’être aimé. L’œuvre dissèque l’anatomie du sentiment amoureux dans le sillage de la pièce surréaliste de Jean Cocteau, La Voix humaine, où une femme tient un dialogue lacunaire au téléphone avec son amant.

Le prix Juvenars-IESA : « Créer des mondes avec trois fois rien »

Coline-Lou Ramonet crée des sculptures et des installations en reprenant des formes, des motifs et des textures qu’elle rassemble dans une bibliothèque numérique, à partir de photographies et de captures d’écrans. Ses œuvres s’inspirent ainsi du réel et du virtuel, en particulier de l’univers des jeux vidéos. « J’aime créer des mondes avec trois fois rien. Le papier, le plâtre, le bois, et le grillage à poule sont mes principaux médiums », explique-t-elle. Le décor est également important dans une œuvre conçue comme une « machine à produire de l’imaginaire narratif chez le spectateur ».

Le jury du prix Juvenars-IESA

Le jury du prix était composé de l’artiste Michele Ciacciofera ; de Leonor C. Parra, directrice du Carré Latin, plateforme d’échanges entre artistes latino-américains et européens ; de Leila Voight, directrice et fondatrice du festival A-part, et d’une fondation pour l’art contemporain au Mexique ; Ada Badocchi, étudiante référente pour les Bachelor Expertise et commerce de l’art de l’IESA ; Boris Grebille, directeur de l’IESA ; et Maud Prangey, responsable de communication et coach de projet pour le Prix Juvenars-IESA.

Dates
L’exposition des œuvres des nominés pour le Prix a eu lieu les 15 et 16 septembre, et le Prix a été décerné le 16 septembre à l’IESA arts&culture.
L’exposition des œuvres de Coline-Lou Ramonet aura lieu en avril 2021 (dates à préciser).

 

AUTRES EVENEMENTS ART