PHOTO

Cocktail de printemps : mobilier et bijoux

Noueux et ourlés, les motifs de la créatrice de bijoux Alexandra Jefford semblent issus d’un monde naturel et végétal, aquatique. Elle assemble, avec la détermination de l’artisan, un ouvrage précis, union de pierres semi-précieuses, de marbres polis, de fils d’or blanc et rose. La surprise vient de la dimension étrange, presque immatérielle de ces bijoux, fruit d’une grande délicatesse, et dont l’évanescence cohabite avec un engagement graphique puissant. Nature farouche et remarquable pour ce travail d’Alexandra Jefford, qui tisse sa toile avec tendresse vers les sièges inattendus de Janette Laverrière.

Cette décoratrice, née en 1909, se joue de nous avec les chaises Poumon, qui suggèrent que même les sièges respirent, en tant que supports de notre vie sociale. Réinterprétés dans des couleurs vives — fuchsia, bleu et verte —,  leurs dossiers sont comme des ailes de papillon, légers et prêts à prendre leur envol.  La table Nénuphar, qui complète cet ensemble, déploie ses pétales sur un piètement en plexiglass transparent, laissant l’espace libre et ouvert. Décidemment, Janette Laverrière ne se résout pas à la lourdeur du monde. Elle sourit et observe du haut de son siècle le travail des jeunes insouciants qui semblent plus graves qu’elle.

En contrepoint, Maryam Mahdavi pose son univers poétique et inquiet.  Elle nous entraîne sur les sur les traces d’Alice au pays des merveilles ou du Magicien d’Oz, avec sa console en bronze ancien, L’Arbre au miroir ; nous rappelle le lien unique qui la soude à son frère jumeau dans ces deux petites tables d’appoints, Twins, en bronze et laiton vernis. La forme renvoie au mouvement surréaliste et à l’imaginaire de Cocteau, les ouvrages de Serge Roche et les miroirs vieillis, mais le plaisir reste entier.

La galerie Perimeter, dont les éditions limitées sont présentées depuis septembre 2007 dans un hôtel particulier du 47 rue Saint-André, nous offre l’occasion privilégiée de découvrir trois univers féminins,  à l’élégance et à la grâce rares.  

— Janette Laverrière, Nénuphar (miroir). Table basse en trois parties.  PMMA, multipli, inox polymiroir. 8 éditions, 2 épreuves d’artiste, 2 prototypes. 160 x 35 cm
— Janette Laverrière, chaise Poumon. Métal laqué, tissu, mousse. Couleur au choix
— Maryam Mahdavi, table Méduse. Métal laqué rouge
— Maryam Mahdavi, paire de petites tables Twins. Bronze et laiton. Edition limitée de 15 exemplaires, numérotés, signés
— Maryam Mahdavi, console L’Arbre au miroir. Bronze, miroir vieillit au mercure. Edition limitée de 15 exemplaires, numérotés, signés
— Alexandra Jefford, bague Aphrodite. Or rose, saphir bleu, opale rose, diamants roses. Pièce unique
— Alexandra Jefford, barcelet Heliopolis. Or jaune, citrine, quartz. Pièce unique