ART | EXPO

Claude Closky. Objets sacs gens 2

10 Sep - 11 Nov 2016
Vernissage le 09 Sep 2016

L’exposition « Objets sacs gens 2 » au centre d’art contemporain de Normandie Le Portique, au Havre, réunit installation vidéo, dessins et collages du plasticien. La réactivation de l’installation Objets sacs gens poursuit un questionnement sur notre rapport à la société de consommation et au langage publicitaire.

L’exposition « Objets sacs gens 2 » au centre d’art contemporain de Normandie Le Portique, au Havre, réactualise celle présentée en 1998 par le plasticien Claude Closky au Fonds régional d’art contemporain Normandie Rouen.

Installation vidéo, dessins et collages se côtoient

La vidéo Objets sacs gens avait été dévoilée pour la première fois en 1998. Cette œuvre dans laquelle, grâce à un système de caméra subjective, le regard traverse une multitude d’objets, s’inscrit dans une observation distanciée du monde contemporain, dominé par l’image et la consommation. L’installation vidéo met en scène le vocabulaire publicitaire et la façon dont celui-ci vide de sens le langage. L’accumulation des objets renvoie à la répétitivité compulsive qui caractérise la société de consommation, à un quotidien envahi de données iconographiques et textuelles, dont on ne retient quasiment rien.

Claude Closky questionne notre rapport aux objets de consommation

L’exposition propose aujourd’hui une version réactivée de l’œuvre Objets sacs gens. Une réactivation qui en souligne la validité toujours forte, presque vingt ans après. Plus que jamais, avec la survenue de l’ère numérique, les images emplissent excessivement le notre monde. La démarche de Claude Closky y trouve toute sa place : elle consiste à collecter les éléments épars du quotidien et les codes propres à la société de consommation et de communication pour les réinjecter dans ses œuvres. Celles-ci permettent un recul, un regard inédit sur des réalités d’ordinaire banalisées, sans positionnement critique. L’installation Objets sacs gens 2 remet à jour le questionnement : comment se construit le langage publicitaire, comment le regard est-il orienté, le désir conditionné ?

Un ensemble de dessins réalisés au stylo bille sur papier et intitulés 10%, 20% et 30% isolent les signes et images qui peuplent notre environnement visuel. Par effets de focus et d’échelles variées, c’est toute la structure de notre regard qui est sondée.