DANSE | SPECTACLES

Circle Moods, Airtight

14 Oct - 15 Oct 2011

Deux solos de danse, avec des univers différents: une danse de souffle, aérienne, poétique, avec des ballons rappelant l’enfance, dessinée par Christina Towle; et une danse terrienne, physique, inspirée par le milieu carcéral, où Orin Camus fait des ateliers avec les détenus, mais non dénuée de lyrisme et de poésie...

Orin Camus, Christina Towle
Circle Moods, Airtight

Orin Camus, Circle Moods
Circle Moods interroge l’enfermement sous toutes ses formes, la solitude et ses limites, la censure que l’homme s’impose, la lutte pour gagner sa liberté. Le personnage est face à lui-même, face à ses sensations, il soulève un à un les voiles qui l’aveuglent, révèle sa mémoire, ravive sa pensée, il se rapproche de lui. Il aperçoit le reste du monde. C’est la lenteur au service de sa propre écoute intérieure. Le geste s’insinue avec douceur, il prend le temps d’apparaître pour s’harmoniser.
Le souffle est retenu et finalement s’écoule… Comme un soulagement.

Christina Towle, Airtight (Chorégraphie pour Souffle et Ballon)
Explorant les parallèles entre le corps et le ballon, la chorégraphie développe un mouvement tout en élasticité et rend lisible l’action de la respiration dans le corps : se remplir, s’alléger, se vider ou éclater. La peau de la danseuse devient extensible comme la membrane de caoutchouc ; l’air remplit chaque pliure de ses articulations.
L’espace est empli de ballons blancs, leurs têtes chauves prenant la lumière comme des bulles de savon.
La danse débute par un étrange rituel de gonflage auquel se livre la danseuse. Elle respire dans le ballon et «se laisse respirer» par lui, dans un échange continu qui amplifie son action respiratoire.