DANSE | FESTIVAL

Signes d’Automne 2019

30 Oct - 22 Nov 2019

Festival de danse contemporaine, Signes d'Automne, du Regard du Cygne, multiplie les passerelles permettant d'entrer en douceur dans la danse. Pièces longues, courtes, siestes électroniques, répétition publique, ateliers parents/enfants... Marrainée par Christina Towle, l'édition 2019 sera plurielle.

Constellation chorégraphique, le festival Signes d’Automne revient pour sa huitième édition. Organisé par le Regard du Cygne, centre de production et diffusion de danse contemporaine, ou incubateur d’émergences, Signes d’Automne fonctionne souvent de concert avec le festival ZOA. Et cette année encore, le relais entre ZOA (Zone d’Occupation Artistique) et Signes d’Automne se fera au Regard du Cygne. Avec Fenomeno (2019), de la chorégraphe italienne Laura Simi. Clôture de ZOA et ouverture de Signes d’Automne, le solo chorégraphique, visuel et sonore de Laura Simi (Cie Silenda) coïncide avec la ligne éditoriale du festival. Avec une grande majorité de soli, duos et trios, cette huitième édition mettra en relief des créations singulières, des structures légères pour une liberté de ton accrue. La part expérimentale, entre danse, performance, installation et théâtre, reflètera la vivacité du spectacle vivant.

Signes d’Automne au Regard du Cygne : un festival d’émergences chorégraphiques

Conjuguant formes longues et formes plus courtes (avec les fameux « Spectacles sauvages »), Signes d’Automne se réserve le droit du risque. Ce qui inclut, par exemple, des fenêtres sur résidence et répétitions publiques. L’édition 2019 sera ainsi l’occasion de retrouver une quinzaine de pièces. Après Fenomeno en ouverture, Ana Paula Gusmao, María Montero et Nicola Vacca proposeront une fenêtre sur résidence, avec Animans (5 novembre). Les deux soirées suivantes (6 et 7 novembre) seront dédiées aux « Spectacles sauvages », avec huit pièces. Soient Ice de Bahar Temiz, Mon vrai métier, c’est la nuit de Jeanne Alechinsky et Yohan Vallée, Je suis venu voir les gens danser autour de moi d’Anna Ten et L’être là de Léa Grappe. Suivies, le lendemain, de Mimeosaurus par Theo Pendle, Démayé de Florence Boyer et Abdou N’gom, Comme ça de l’Association VRAC et Corps en transe de Daouda Nganga.

Signes d’Automne 2019 : trois semaines et une quinzaine de pièces protéiformes

La journée du samedi 9 novembre se fera Family Day avec un programme préparé par la chorégraphe Christina Towle (Cie Kivuko). Mais également avec la complicité de l’artiste et chorégraphe Lotus Eddé-Khouri, et le vernissage de son exposition « Danse d’intérieur ». Toujours en compagnie de Lotus Eddé-Khouri, et son complice de frasques Christophe Macé, les soirées du 14 et 15 novembre seront l’occasion de découvrir un opus de Structure-Couple, Fatch. Une performance basée sur Sometimes I feel like a motherless child, tel qu’interprété à l’orgue par Fats Waller. Le samedi 16 novembre Christina Towle reprendra Entre Chien et Loup, mais à la bibliothèque Louise Michel cette fois. Le mardi 19 novembre, le chorégraphe Marco Chenevier ouvrira l’une de ses répétitions de Bach sonate e danzate. Tandis que, journée des enfants, le mercredi 20 novembre, Christina Towle proposera de nouveau un atelier danse parents/enfants.

Avec Christina Towle : une édition également kid-friendly (ateliers parents/enfants…)

La clôture de Signes d’Automne 2019 se fera au Regard du Cygne avec deux soirées en programme partagé. Les jeudi 21 et vendredi 22 novembre, Eva Assayas et Marie Simon présenteront ainsi Le Vrai lieu et Soie. Deux soli ou résonneront quelques échos d’Albert Camus. En tant qu’inspiration pour Le Vrai lieu d’Eva Assayas (Cie Hekla), autour de l’exil et du corps comme lieu. Et comme réminiscence adoucie, à travers les notes de oud enveloppant Soie de Marie Simon (Cie Les Cils). Solo à fleur de peau, Soie se déploiera sur la musique live d’Ahmed Amine Ben Feguira. Telle une autre façon d’apprivoiser l’altérité, de soi à soi. Et avec siestes électroniques, exposition, répétitions, spectacles sauvages, pièces et ateliers pour enfants… Signes d’Automne 2019, au fil de ses trois semaines, multipliera les points d’entrée dans la danse contemporaine. Une édition 2019 placée sous le signe de Christina Towle.