PHOTO | EXPO

China western

06 Déc - 02 Fév 2014
Vernissage le 06 Déc 2013

Dans le cadre du festival Strasbourg Méditerranée, La Chambre présente le travail du photographe Carlos Spottorno. A travers son travail essentiellement documentaire, il explore les enjeux géopolitiques de certaines régions de Chine, tels que: la migration des populations, la colonisation, l’exploitation des ressources naturelles ou encore la croissance exponentielle à l‘œuvre sur ce continent.

Carlos Spottorno
China western

Le travail photographique de Carlos Spottorno, principalement documentaire, est caractérisé par l’importance apportée au langage narratif de l’image. Il se concentre sur des sujets géopolitique tels que: le déplacement des pouvoirs dans de vastes régions du monde, comme dans la série China Western ou The Pigs. L’artiste met en regard deux tendances paradoxales que sont le développement exponentiel et le déclin des continents. Il fonctionne d’après un mode documentaire dit classique, saisissant des images de la vie réelle sans aucune intervention de sa part. Le récit se construit au fil du temps.

Le Xinjiang — la plus occidentale des provinces chinoises — partage ses frontières avec 8 pays: la Mongolie, la Russie, le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Kirghizstan, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Inde.

Les Uighurs, population autochtones historique du Xinjiang, d’origine turque et musulmane, réclament l’indépendance de ce qu’ils appellent le Turkestan de l’Est auprès de la Chine. La présence des chinois est considérée comme un pouvoir d’occupation coloniale. Très riche en pétrole et en gaz, cette région détient une importance stratégique et vitale pour la Chine, qui y a mis en place depuis plusieurs décennies, une politique active de colonisation appelée «Go West». Elle consiste à distribuer d’importantes aides financières aux personnes prêtes à migrer dans cette région isolée.

La présence grandissante des Han, ethnie majoritaire en Chine, y fait ainsi peu à peu disparaître la culture uighure. Dans China western, Carlos Spottorno nous livre une vision nuancée de la situation complexe de cette région enclavée aux confins du monde. Cette dernière pourrait, dans le futur, se retrouver au centre des enjeux géopolitiques et économiques mondiaux.

Le titre de cette série photo établit un parallèle avec l’Amérique du Nord du XIXe siècle et la conquête de l’Ouest. En effet, il est également question dans ce cas de partir à la recherche de ressources naturelles, en ignorant les volontés et les besoins des locaux pour supporter une croissance accélérée.

Ses images nous font ressentir la complexité de ce territoire aux prises avec plusieurs forces contradictoires, où s’entrecroisent des univers et des codes visuels a priori opposés. L’idée d’un territoire où tout est permis et où la nature et les identités culturelles sont niées, au nom du développement économique et du profit.