Cette page a été un peu chahutées en passant de l’ancien au nouveau site, les corrections sont en cours.  
Non classé

Chapitre 2 (la répétition)

07 Mar - 03 Mai 2009
Vernissage le 07 Mar 2009

Fruits des 21e Ateliers internationaux du Frac des Pays de la Loire, les oeuvres rassemblées ici gravitent autour de problématiques liées à l’usage du langage comme sculpture et à la notion d’intertextualité dans les arts plastiques.

Communiqué de presse
Mariana Castillo Deball, Alex Cecchetti, Will Holder, Benoît Maire, Falke Pisano
Chapitre 2 (la répétition)

Commissariat d’exposition : Yoann Gourmel
« L’insistance d’une proposition tient à sa faculté de répétition. Quand je lis un texte dans la nature ou bien dans un espace architecturé, ou quand je lis un texte tout en faisant jouer un disque sur mon gramophone, se peut-il que je lise exactement la même chose ? Le texte ainsi est-il séparable de son contexte d’énonciation ?

Tout se mélange dans la charge affective de la lecture, et si un oiseau s’envole quand je prononce une phrase, qu’est-ce que vient me signifier cette phrase dans la rétention que j’en aurais définitivement ? Le texte est-il séparable des rétentions qu’il occasionne ? » Benoît Maire, What is Consciousness ? (Notes et essais attribués à Sébastien Planchard, Revolver Books, 2007, p. 26).   

De septembre à octobre 2008 se sont déroulés les 21e Ateliers internationaux du Frac  des Pays de la Loire réunissant en résidence à Carquefou les artistes Mariana Castillo  Deball (Mexique), Alex Cecchetti (Italie), Will Holder (Grande-Bretagne), Benoît Maire (France), Falke  Pisano (Pays-Bas) et un commissaire d’exposition Yoann  Gourmel (France).

Pionnier en ce domaine, le Frac des Pays de la Loire a initié les Ateliers Internationaux dès 1984, développant par cette expérience une activité de soutien à la création qui contribue à enrichir sa collection de manière originale.

Lieu de recherche, d’échanges et de production, ces Ateliers sont un laboratoire actif et réactif dans lequel les artistes invités offrent au public la restitution filtrée de ce temps d’énergie en une œuvre et sa prolongation dans l’exposition, conçue comme une rencontre dynamique. Pour cette  21e édition, ils ont conçu ensemble l’exposition « Chapitre 1 (les situations discrètes) », présentée au Frac des Pays de la Loire du 8 novembre 2008 au 22 février 2009.

Pensée comme le premier chapitre d’un livre à venir, cette exposition a réuni des œuvres dont les combinaisons traçaient les contours de situations discrètes comme autant de  structures narratives susceptibles d’être activées. Sous l’impulsion du Frac Île-de-France, l’exposition « Chapitre 2 (la répétition) » présentée au Parc culturel de Rentilly du 7 mars au 3 mai 2009 est l’occasion pour le public francilien de découvrir ce rendez-vous et marque une nouvelle étape dans le  processus de travail des Ateliers en vue de l’élaboration d’une publication qui sortira à la fin de l’année 2009 autour de  problématiques liées à l’usage du langage comme sculpture et à la notion d’intertextualité dans les arts plastiques.

Si dans le cube blanc du Frac des Pays de la Loire à Carquefou, le premier chapitre – au sens de premier acte ou « acte d’exposition » – évoquait le paysage ouvert d’une scène de théâtre, les différentes salles du « château » de Rentilly dans lesquelles se répartissent les œuvres de ce « Chapitre 2 (la répétition) » offrent à la fois l’occasion d’un retour sur ces  situations d’amorces narratives que de leur prolongement dans un contexte d’exposition-énonciation différent. 

Au théâtre, une répétition n’est pas une représentation devant un public, elle est un temps avant l’épreuve de la scène où un projet de spectacle cherche sa forme définitive. Mise ici entre parenthèses, la « répétition » est ainsi à entendre au double sens d’une suite ou d’une reconstruction avec les différences que le terme peut suggérer et d’une nouvelle étape  préparatoire dont les œuvres seraient à la fois les acteurs et les spectateurs.

Ces deux premiers chapitres sous formes d’expositions ne marquent ainsi en rien l’aboutissement ou la résolution d’un processus de travail mais s’inscrivent dans une dynamique de réflexion commune sur l’élaboration de structures  narratives appelant à d’autres développements.

Vernissage
Samedi 7 mars à 12h.

Informations pratiques

Le mercredi et le samedi de 14h30 à 17h30
Le dimanche de 10h30 à 13h et de 14h30 à 17h30

Entrée libre

AUTRES EVENEMENTS Non classé