ART | EXPO

C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aime tant!

08 Fév - 22 Juin 2014
Vernissage le 08 Fév 2014

Concours de coloriage pour adultes, dîner de famille télévisé ou journal de bord des plats produits par un grand restaurant parisien via un scan et une mise en ligne sur un site Internet. L’artiste belge multiplie les expériences visant à chercher dans notre quotidien la matière de nouveaux récits à portée sociale.

Jef Geys
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aime tant!

Faisant suite à l’exposition KOME (mai-juillet 2012) le Cneai invite de nouveau Jef Geys à réaliser un projet qui se décline en plusieurs formats. Les productions, éditions, workshops vont révéler la dimension polymorphe du travail de cet artiste devenu une référence pour de nombreux artistes contemporains. Les différentes activations permettront de découvrir le corpus sonore, photographique, télévisuel et numérique de sa démarche (tel que l’usage du scan dans l’archivage de pratiques quotidiennes).

Production sonore
Le Cneai édite sept CD de sept chansons sur lesquelles Jef Geys réinterprète, fredonne, chante ou parle sur des chansons populaires de Jacques Dutronc, Berthe Sylva, Edith Piaf, Donovan…

Album à colorier pour adultes
Bien que de portée universelle, les travaux de Jef Geys ont toujours pris ancrage dans la réalité de son quotidien local et du partage collectif. Un concours de coloriage pour adultes est organisé avec les associations locales de Chatou à partir d’un album de coloriage conçu initialement dès les années 60 et réactualisé spécialement par Jef Geys pour le Cneai. Une œuvre originale de l’artiste est offerte au gagnant.

«Qu’est-ce qu’on mange ce soir?»
Ce projet est produit par le Cneai et diffusé ensuite par TV Fil 78. C’est une émission télévisuelle, réalisée par Jef Geys qui consiste à filmer sept familles des Yvelines pendant leur dîner. Une caméra est installée devant la table, le caméraman se retire, la famille dîne. Les émissions sont retransmises pendant une semaine, chaque soir à l’heure du dîner: un dîner de famille comme objet, un dîner de famille télévisé comme objet d’art. Aucune coupure publicitaire ne vient rompre l’intégrité de la diffusion. Les profils socio-culturels des sept familles sont diversifiés. Les images dénuées d’effets spéciaux et spectaculaires n’en tissent pas moins une histoire de l’époque empreinte d’un grand respect des personnes. Dans un contexte d’une télé-réalité devenue envahissante et déconnectée des préoccupations de tout un chacun, Jef Geys propose de recentrer l’attention sur les questions de l’intimité du lien familial.

«Qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui?»
Pour ce projet l’artiste propose à trois chefs de grands restaurants parisiens d’installer un scanner au niveau des passe-plats. Les images des assiettes (prises par l’équipe du restaurant) sont ensuite mises en ligne automatiquement sur un site Internet, associées aléatoirement à des images et à des articles tirés de l’actualité. Ce mini-laboratoire permet de constituer un journal de bord de l’activité en cuisine et d’archiver les créations culinaires au quotidien. L’ensemble forme une œuvre vidéo numérique.

L’exposition
Ces interventions donnent lieu à une exposition au Cneai, complétée de pièces historiques, telles que Douce France, cher pays de mes vacances. Cette frise murale, créée spécifiquement pour le Cneai, répertorie par année et par date la totalité des œuvres produites par Jef Geys depuis 1947 et sur laquelle il surligne au Stabilo les projets français.