ART | EXPO

Casa

15 Juil - 24 Oct 2020
Vernissage le 15 Juil 2020

Jimmy Richer déploie ses dessins de la page aux murs du Frac Occitanie Montpellier, dans le cadre de l’exposition « Casa ». Une création immersive qui plonge les spectateurs au cœur de l’odyssée des êtres humains et de leur environnement.

Le dessinateur, peintre et plasticien Jimmy Richer vit et travaille à Montpellier. Le Frac Occitanie Montpellier l’a invité à investir son espace, dans le cadre d’une première exposition personnelle, intitulée « Casa, une paléo-fiction ». Elle se fonde sur le roman graphique — à paraître en septembre prochain — qui traite de la place de l’Homme dans le monde.

« Casa » : de la bande dessinée aux fresques murales

L’exposition « Casa » se présente comme une extension du roman graphique sur lequel travaille Jimmy Richer. Ses dessins en noir et blanc ne se contentent plus de recouvrir des pages : ils investissent désormais les murs du Frac Occitanie Montpellier. Le dispositif se veut immersif. Il plonge les spectateurs dans des univers différents, si bien que les dessins muraux transforment la perception de l’espace d’exposition. Jimmy Richer s’inspire des artistes qui ont créé directement sur les murs de leurs maisons, à l’instar de Goya qui a réalisé ses Peintures noires à la Quinta del Sordo. Comme ses peintures, les dessins de Jimmy Richer témoignent d’une inquiétude vis-à-vis de la condition humaine.

« Casa » : l’histoire des hommes arrachés à leur milieu

Le roman graphique de Jimmy Richer a été imaginé dans le cadre d’une résidence artistique à Casablanca en 2018, à l’initiative de l’Institut français. L’objectif était alors de s’inspirer de la végétation de la ville, mais Jimmy Richer fut frappé par sa disparition progressive due à l’expansion urbaine et à l’assèchement des sols. Il a alors mis au cœur de son projet la réévaluation nécessaire de la place accordée à la nature.

« Casa » : une paléo-fiction

Conçue en forme de « paléo-fiction », l’exposition  « Casa » repose sur de nombreuses recherches que Jimmy Richer a menées auprès d’archéologues, d’anthropologues, de géologues, de physiciens, mais aussi de cosmologues qui étudient la genèse, l’histoire, la structure, les contenus et l’évolution de l’univers. Associés à des fictions philosophiques et littéraires, ces éléments visent, comme certaines œuvres de la Renaissance, à produire de la connaissance dans des espaces mentaux et émotionnels. Jimmy Richer a également intégré à Casa des œuvres d’artistes contemporains choisis dans la collection du Frac. Il s’agit de produire sur le monde d’aujourd’hui un « savoir sensible » et polyphonique au moyen de l’exposition, du roman graphique qui s’inspire également du film 2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick pour retracer l’histoire de l’humanité et de son détachement de l’environnement.