DESIGN | EXPO

Dysfunctional

08 Mai - 24 Nov 2019
Vernissage le 07 Mai 2019

Biennale d'art contemporain que la Biennale de Venise ? Qu'à cela ne tienne. La Carpenters Workshop Gallery, incontournable galerie de design, n'en sera pas moins présente avec une vaste exposition collective, mêlant art et design. Soit "dysfunctional", au palais de la Ca' d'Oro.

Il y a cinq-cents ans (le 2 mai 1519) mourrait Léonard de Vinci, figure emblématique de l’aventure humaine. Peintre, ingénieur, architecte, théoricien, stratège, politicien, inventeur… Plutôt que de s’effacer avec le temps, son souvenir et sa légende ne cessent de croître. Ainsi que les références à son œuvre. Et tandis que se profile la cinquante-huitième Biennale de Venise — du 11 mai au 24 novembre 2019 —, la Carpenters Workshop Gallery ne manquera pas, elle non plus, de rendre hommage au maître toscan. En marge de la Biennale, la galerie de design parisienne (également implantée à Londres, New York et San Francisco) s’installera ainsi à Venise avec une exposition à la Galleria Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro. Soit « Dysfunctional », une exposition entre design et art. Et avec une trentaine d’œuvres de vingt-et-un artistes internationaux, une fois de plus la Carpenters Workshop Gallery sera à la pointe de l’excellence.

« Dysfunctional » : la Carpenters Workshop Gallery s’expose à la Ca’ d’Oro (Venise)

Réunissant des pièces récentes, inédites, voire même spécifiquement conçues pour ce site, « Dysfunctional » ouvrira un dialogue entre technologie et artisanat. Un peu comme Leonardo Da Vinci aura su, en son temps, articuler arts, sciences et techniques. Clin d’œil à L’Homme de Vitruve, le designer Maarten Baas présentera ainsi Real Time (2019). Dans la continuité de sa série éponyme entamée en 2009, cette occurrence de Real Time prendra les formes d’un autoportrait, où Maarten Baas indique l’heure. Moment de délicatesse, Studio Drift sera présent sous la forme de Fragile Future 3 (2019). Un assemblage d’aigrettes de pissenlits et de lampes à LED, déployant un élégant cadre-cage autour de la peinture du Saint Sébastien de Venise (vers 1506), d’Andrea Mantegna. Accrochage en forme de court-circuit, « Dysfunctional » sera l’occasion de re-découvrir les œuvres du palais vénitien de la Ca’ d’Oro.

Entre art et design : un hommage à la cité lacustre, pendant la Biennale de Venise

Les Campana Brothers, Vincenzo De Cotiis, Atelier Van Lieshout, Ingrid Donat, Morgane Tschiember, Nacho Carbonell, Kendell Geers, Mathieu Lehanneur, Michèle Lamy et Rick Owens… l’exposition « Dysfunctional » réunira les pointures de la Workshop Carpenters Gallery. À la croisées des époques — gothique, Renaissance, ultra-contemporain… À la croisée des genres — sacré, profane, art, design, fonctionnel, décoratif… Les pièces exposées auront en partage un goût de l’ingéniosité. Et du religieux à l’irrévérencieux, c’est le rapport virtuose, presque charnel, à la matière qui saura faire le lien. Hommage à la cité verrière que fut Venise, l’exposition présentera également les bulles en verre iridescent des Verhoeven Twins (Moments of Happiness, 2019). Ainsi que l’installation Audience (2008-2019) de Random International — ici portée à cent-vingt-huit miroirs interactifs. Et en marge de la Biennale de Venise, l’exposition « Dysfunctional » saura ainsi étancher la soif de merveilleux de ses visiteurs.